Modernisation de la fiscalité au Burkina : Esintax lancé

138

La direction générale des impôts (DGI) a procédé au lancement officiel du portail  www.esintax.bf  pour la télédéclaration et le télépaiement des impôts sur Internet.

C’est désormais officiel. A compter de ce jeudi 12 avril 2018, la direction générale des impôts (DGI) modernise ses procédures à travers la télédéclaration et le télépaiement. C’est un système informatisé de taxation (SINTAX) qui permet de gérer les déclarations, les paiements des impôts et des taxes en ligne.

La plateforme est dénommée « eSINTAX » et vise à moderniser les procédures de déclarations d’impôts et taxes à la DGI. Le système fiscal burkinabè étant déclaratif, les contribuables ont l’obligation de produire des déclarations périodiques de leurs revenus, des impôts et des taxes.

Esintax vise à permettre aux contribuables de déclarer et de payer leur impôt en ligne sans avoir à se déplacer dans les centres des impôts. Adama Badolo, directeur général des impôts, a expliqué que cette plateforme est le premier portail gouvernemental.

Modernisation de la fiscalité au Burkina : Esintax lancé
Adama Badolo, directeur général des impôts

« C’est la première fois que l’Etat met en place un portail à l’intention des usagers pour inter agir directement avec une administration », a-t-il ajouté. Concernant esintax, il a fait savoir que la plateforme n’est pas encore terminée.

Pour l’instant, c’est la procédure de télédéclaration qui marche, en attendant le paiement en ligne, par mobile money et les services en ligne comme les attestations fiscales.

Concernant les enjeux de cette technologie, Adama Badolo a fait comprendre qu’elle regroupe des avantages pour le contribuable, pour la DGI et le Burkina Faso. Il s’agit, entre autres, de faciliter les interactions avec l’administration fiscale, de réduire le temps consacré à la gestion fiscale des entreprises, de sécuriser les tâches manuelles et de favoriser la transparence et la digitalisation des services publics.

Lire également : TÉLÉ DÉCLARATION ET TÉLÉ PAIEMENT : LA DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS LANCE ESINTAX.BF

A l’écouter, pour l’administration fiscale, c’est une manière de sécuriser de façon automatique environ 80% des recettes de la direction générale des impôts. Ainsi, les agents pourront se concentrer sur les 20%. Ce qui permettra d’élargir l’assiette.

Modernisation de la fiscalité au Burkina : Esintax lancé
La cérémonie de lancement de esintax

A noter que pour l’instant, ce sont 15 impôts qui sont disponibles sur le portail et le coût global de cette première phase est de 180 millions de F CFA. Rosine Coulibaly, ministre en charge de l’économie, a laissé entendre « qu’on s’est rendu compte dans le diagnostic quil y avait trop de perte de temps ».

Elle a profité de la cérémonie de lancement pour appeler les contribuables à s’approprier  cette technologie.

Les fonctionnalités d’esintax.bf

Le contribuable reçoit un  numéro de l’administration qui lui permet d’adhérer à la plateforme. Une fois connecté à son espace privé, le contribuable peut effectuer ses déclarations en remplissant les formulaires disponibles sur la plateforme. Ainsi, le système génère un document de confirmation pour chaque déclaration effectuée et édite des bordereaux de paiement sécurisés.

Jules César KABORE

Lesaffairesbf

Burkina24.com