Ministère du développement de l’économie numérique : 29 agents distingués

150

Le Ministère du développement de l’économie numérique et des postes a distingué 29 de ses agents ce vendredi 29 décembre 2017 à Ouagadougou.

La cérémonie va bientôt commencer. Ils sont au total 29 récipiendaires qui seront distingués. Ils ont répondu à l’appel. Mais un petit incident a failli se  produire. Le nom de Torrodo née Niclas Michelle Marie Paulette ne figure pas parmi les récipiendaires. La tension monte. Mais plus de peur que de mal. C’était une faute administrative. Après des coups de fil de vérification, son nom figure dans le décret. La cérémonie peut enfin commencer.

 « Il est toujours important de célébrer l’excellence (…) faire une halte pour reconnaitre les mérites de ceux qui se sont distingués par le dévouement au travail est important et inviter les autres à plus d’abnégation au travail les années à venir pour qu’ensemble nous parvenons à construire notre société de l’information et du savoir », a fait remarquer Hadja Sanon/Ouattara, ministre du développement de l’économie numérique et des postes.

Un des récipiendaires, Mahamadi Rouamba, promoteur de « Beogo lab », un centre d’entrepreneuriat numérique et promoteur de « TIC analyse », un bureau d’ingénierie numérique, a montré un sentiment de fierté et de reconnaissance.

Pour lui, «c’est le couronnement d’années de travail qui a été reconnu par les autorités. Cette distinction nous permet d’aller de l’avant et de faire encore mieux les années à venir pour proposer des solutions qui permettent dans le domaine des technologies de l’information et de la communication de régler les problèmes et accompagner le processus de développement de notre pays. Concevoir imaginer des solutions qui puissent accompagner le développement du pays dans le domaine du numérique ».

Wagnin Zerbo, coordinateur du programme « TIC au Faso »,  fait la vulgarisation de l’informatique en milieu rural. « Plus de 5000 personnes qui vivent dans les zones rurales ont été formées en informatique», a-t-il indiqué. « Nous sommes fiers de voir les résultats de notre travail pour la postérité », a-t-il ajouté. Cette distinction est un bonus pour lui.

Irmine KINDA

Burkina24

Burkina24.com