Ministère des sports et des loisirs : Une nuit pour magnifier ses sponsors

16

Le ministère des sports et des loisirs a organisé une conférence de presse le lundi 15 mai 2017 dans ses locaux pour annoncer la « Nuit des sponsors » que ce département organise le 19 mai 2017 au Palais des Sports. L’objectif pour ce ministère est de remercier ses différents partenaires qui apportent leur contribution au développement du sport au Burkina Faso.

Les sponsors du sport burkinabè sous les projecteurs en une nuit. C’est le désir du ministère des sports et des loisirs dirigé par le Dr Taïrou Bangré. L’objectif est de reconnaître les efforts consentis par les partenaires financiers dans ce secteur. C’est pourquoi, il organise pour la première fois,  une cérémonie dédiée à ses partenaires. Elle est intitulée « La Nuit des sponsors » et se tiendra le vendredi 19 mai 2017 à 21 h au Palais des Sports de Ouaga 2000 sous le parrainage du Premier ministre Paul Kaba Thiéba. L’annonce a été faite le lundi 15 mai 2017.

Le chargé de mission du ministère des sports et des loisirs Boubacar Gansoré relève que l’objectif est de magnifier les efforts consentis par les sponsors au développement du sport national, faire valoir la possibilité d’un partenariat gagnant-gagnant entre sponsors et organisateurs, offrir un cadre de visibilité à ces derniers et faire connaître le rôle du Fonds national pour la promotion du sport et des loisirs.

Mettre en lumière les sponsors

« Le sports au-delà de sa capacité de mobilisation est surtout, un catalyseur du développement économique, parce qu’à la fois un bien de consommation et un consommateur de biens », souligne le secrétaire général du ministère des sports et des loisirs Halidou Ouédraogo qui relève que « l’aspect financier est devenu ces dernières années, la condition sine qua non de son essor, l’organisation du sport nécessitant des apports financiers importants ».

Il reconnait donc que dans un tel contexte, les sponsors attendent un retour sur investissement à travers des résultats probants en termes de performances pour le rayonnement international, la cohésion sociale et la santé des populations.

Cette cérémonie de distinction des partenaires intervient dans un contexte, selon Halidou Ouédraogo, où le sport burkinabè a engrangé de nombreux lauriers ces dernières années. Il a cité comme exemple, le sacre des Étalons U17 à la CAN de leur catégorie en 2011 au Rwanda, et les récents exploits des Etalons vice-champions en 2013 et troisièmes lors de la CAN 2017.

« Si on y ajoute les ceintures africaines et mondiales en boxe, les maillots les plus prestigieux lors des grands tours cyclistes du continent et plus particulièrement ceux du Tour du Faso (….) véhiculent une image positive de notre pays à travers le monde », insiste Halidou Ouédraogo. Il estime que le sponsoring au Burkina est encore à l’étape embryonnaire du fait de la faiblesse du tissu économique.

Le Directeur de la communication et la presse ministérielle de ce département, Sylvain Zingué, fait savoir que des attestations seront délivrées à une trentaine de sponsors pour cette première édition. Il prévoit aussi, à l’issue de la cérémonie, un espace d’échange B2B entre sponsors et promoteurs et associations sportives pour créer plus de rapprochement.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

 

Burkina24.com