Militaires tués sur l’axe Fada-Pama : le communiqué de l’Etat major général des armées

191

L’Etat major général des armées a confirmé l’attaque à la mine sur l’axe Fada-Pama du 5 septembre qui a causé la mort de deux militaires et blessé six. Selon ce communiqué, le véhicule des forces armées qui a sauté sur une mine était dans une mission de patrouille de contrôle sur le dit axe.

« Dans la matinée du 05 septembre 2018, lors d’une patrouille de contrôle de l’axe Fada-Pama, un véhicule des Forces Armées Nationales a sauté sur un engin explosif commandé dans la localité Bombontangou. Le bilan de cette attaque est de deux (02) militaires décédés et de six (06) blessés, tous évacués et pris en charge. 

Le Chef d’Etat-major Général des Armées présente ses condoléances à la famille éplorée et aux compagnons d’armes, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il tient à rassurer les populations de l’engagement et de la détermination des Forces Armées Nationales à mener leurs missions de défense de l’intégrité du territoire et de protection des personnes et leurs biens. Plus que jamais, l’Armée a besoin du soutien de son peuple. Ensemble, nous vaincrons ».

 

Fasozine