Militaires et policiers radiés : Bientôt une solution définitive ?

55

Militaires et policiers radiés : Bientôt une  solution définitive ?

Certains ont demandé pardon. D’autres ont crié à l’injustice. Ils ont tenu des sit-in, durci le ton pour que l’autorité se penche (enfin) sur leur problème. Mais rien. Depuis 2011, les dossiers brulants des militaires et policiers radiés suite à la mutinerie de 2011, sont à chaque fois exhumés sans pour autant être solutionnés.

Serait-ce maintenant le début de la fin ? Le dossier traité par le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité national (HCRUN) a fait bouger les lignes. En tout cas, en animant un conseil de cabinet ce 23 octobre 2018, le premier ministre a voulu donner des gages de la résolution prochaine du sujet. Le document du HCRUN sur la question a été discuté avec les différents ministres.

Militaires et policiers radiés : Bientôt une  solution définitive ?« Des propositions intéressantes sont sur la table et le document a été examiné. Nous espérons dans les semaines à venir, avoir un document finalisé qui pourra être présenté en conseil des ministres afin qu’une solution qui soit à la fois garante de la justice de l’équité et qui prenne en compte la volonté manifestée par le HCRUN d’aller vers la réconciliation nationale en levant tous ces adjuvants qui peuvent être des éléments de blocages ou de tensions soient prises en compte », a laissé entendre Rémi Fulgance Dandjinou, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement à la sortie de la séance de travail.

Militaires et policiers radiés : Bientôt une  solution définitive ?Précisément, c’est le 15 novembre prochain que le document de proposition de résolution sera encore discuté pour la dernière fois avant sa transmission en conseil des ministres pour adoption. Pour ce qui est de la substance du document, des propositions faites pour en finir avec cette sempiternelle histoire des militaires et policiers radiés, il faudra encore attendre la tenue du conseil du conseil des ministres qui va statuer. Rémi Fulgance Dandjinou s’est refusé à donner les détails, au risque « d’anticiper sur un certain nombre de faits ».

Militaires et policiers radiés : Bientôt une  solution définitive ?Le président du HCRUN s’est réjoui de la tenue du conseil de cabinet qu’il a jugé fructueuse et enrichissante. Pour Léandre Bassolé, le dossier des militaires et policiers radiés est extrêmement sensible et il faut aller avec le plus grand soin dans son traitement. Ce, pour avoir la manière la plus judicieuse et la plus appropriée de travailler à résoudre cette équation en privilégiant l’esprit d’unité et de réconciliation nationale qui est le rôle de son institution.

En rappel, ce sont plus de 5000 dossiers de policiers et militaires radiés qui sont traités par le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Lefaso.net