Migration irrégulière : Un tournoi maracaña pour sensibiliser les jeunes de la province du Boulgou

99

Migration irrégulière : Un tournoi maracaña pour sensibiliser les jeunes de la province du Boulgou

Le tournoi maracaña « Jeunesse et migration », qui a débuté le 28 juin, a connu son apothéose le samedi 14 juillet 2018 sur le terrain Barack-Obama de Tenkodogo. Au départ, huit communes de la province (Tenkodogo, Garango, Beguedo, Niangho, Komtoèga, Bittou, Boussouma, Bagré) se sont engagés dans ce tournoi et la finale a opposé l’équipe de Boussouma à celle de Niangho. La première mi-temps, assez timide, a servi de round d’observation pour les deux équipes. C’est sur un score de zéro partout que l’arbitre a mi-fin aux premières 25 minutes de jeu.

Migration irrégulière : Un tournoi maracaña pour sensibiliser les jeunes de la province du BoulgouDe retour des vestiaires pour la seconde mi-temps, plus de round d’observation ; l’intensité du jeu est montée d’un cran. L’équipe de Niangho, qui a été plus réaliste dans la construction de son jeu, a pu ouvrir la marque.
Un but qui a sonné le réveil de l’équipe de Boussouma qui a tenté de revenir au score en multipliant les assauts jusqu’à obtenir un penalty. Une occasion d’égaliser que le tireur n’a pas pu concrétiser. Score final, 1 à 0 pour Niangho qui remporte cette 1re édition du tournoi maracaña « Jeunesse et migration ».

Migration irrégulière : Un tournoi maracaña pour sensibiliser les jeunes de la province du BoulgouC’est avec satisfaction que la chef de mission de l’OIM au Burkina Faso, Abibatou Wane, a assisté, avec les autorités, à la finale de ce tournoi. Pour elle, « le Centre-Est demeure la région la plus touchée par le phénomène de la migration irrégulière au Burkina Faso et les migrants sont très souvent exposés à plusieurs risques durant leur parcours migratoire ».
Quoi de plus normal donc que de passer par le sport-roi pour sensibiliser cette jeunesse débordante d’énergies et d’initiatives pour bâtir le pays des Hommes intègres. Elle n’a pas manqué de remercier les autorités pour leur implication pour la réussite de cette cause commune.

Migration irrégulière : Un tournoi maracaña pour sensibiliser les jeunes de la province du BoulgouSatisfaction également du côté du haut-commissaire de la province du Boulgou, Eugène Zongo, parrain de cette 1re édition. Selon lui, la question des migrations suscite un intérêt certain auprès des autorités, raison pour laquelle le gouvernement a adopté une stratégie nationale de migration.
« Lorsqu’elles sont faites de façon régulière et ordonnée, les migrations peuvent être un facteur de développement aussi bien pour le pays de départ que pour les pays de destination. En témoigne l’organisation du 1er Forum national de la diaspora », a-t-il fait remarquer.

Migration irrégulière : Un tournoi maracaña pour sensibiliser les jeunes de la province du BoulgouCette 1re édition se tient dans le cadre de deux projets mis en œuvre par l’OIM dans la région du Centre-Est à savoir l’initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants et le projet Jeunesse, migration et emploi (JEM). Cela, pour contribuer à la sensibilisation des groupes cibles aux dangers et aux alternatives à la migration irrégulière. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Lefaso.net