Mémorial Thomas Sankara : Plus d’un milliard de F CFA déjà dans la tirelire

90

 Un milliard vingt-trois millions cent quatre-vingt-quinze mille cinq cent vingt-sept (1.023 195 527) Francs CFA. C’est la somme qui a été recueillie depuis la campagne de souscription lancée le 02 octobre 2017 jusqu’à ce jour. Le comité international mémorial Thomas Sankara (CIM-TS) a fait le bilan partiel de la campagne de souscription ce mercredi 11 octobre 2017 à Ouagadougou.

Le projet de la construction du Mémorial Thomas Sankara se concrétise, vu la somme déjà amassée par le comité. La somme de 1.023 195 527 F CFA a été récoltée en 9 jours.

 « A ce jour nous pouvons vous informer que le lundi 2 octobre, lors de la cérémonie, placée sous le très haut patronage du Président du Faso et le camarade président J J. Rawlings, par ailleurs président d’honneur du Mémorial Thomas Sankara, et parrain de ladite cérémonie, le comité a mobilisé la somme d’un milliard vingt-trois millions cent quatre-vingt-quinze mille cinq cent vingt-sept Francs CFA (1.023 195 527) », a annoncé le secrétaire général adjoint du comité international mémorial Thomas Sankara (CIM-TS), Touwendinda  Zongo.

 Ce dernier a également souligné que ce montant représente les contribuions provenant des officiels, des opérateurs économiques, des citoyens, des chefs de représentations diplomatiques, des leaders de la société civile, de la diaspora burkinabè, de quelques délégués de pays voisins et amis du Burkina.

La campagne de souscription ayant commencé, le comité a retenu la date du 16 octobre 2017 pour le lancement du concours architectural. Un appel est lancé aux architectes nationaux et internationaux à cet effet.

Une procession

Un autre point a été développé par le comité. Il s’agit de la date du 15 octobre qui marque les trente ans de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses 12 compagnons. « Le monde entier commémore le trentenaire du président Sankara et de ses 12 compagnons. Des pays comme le Bénin, le Niger ont annoncé qu’ils vont commémorer les 30 ans d’assassinat de Sankara. Des pays ont demandé à faire des marches vers des ambassades du Burkina. C’est pour dire que le Burkina demande justice et tous ceux qui aiment Sankara demandent justice à travers le monde », a affirmé Luc Damiba, Secrétaire général du CIM-TS.

 A cette occasion, le comité organise une procession dénommée « justice pour Sankara et de ses compagnons » le dimanche 15 octobre 2017 à partir de 8h. Cette procession commencera devant le Conseil de l’entente, et se poursuivra jusqu’au tribunal militaire. Il y aura des arrêts à l’ambassade de France pour transmettre un mémorandum au Président français sur la levée du secret défense concernant le dossier Sankara.

Où se tiendra le Mémorial ?

La veuve de Thomas Sankara ne voudrait pas du conseil de l’entente pour abriter le mémorial de Thomas Sankara. Face à cela, Serge Bayala, secrétaire permanent du CIM-TS s’est exprimé. « Nous sommes toujours en pourparlers.  A ce jou,r nous nous satisfaisons. Des échanges qui ont eu lieu (….), il n’y a pas de fixation de l’une ou de l’autre des parties sur le site. Ce que nous retenons, c‘est qu’aucun mausolée au monde ne s’est érigé en dehors du lieu de crime. Tôt ou tard nous parviendrons  mais ce n’est pas un blocus à l’évolution du projet ».

Irmine KINDA

Burkina24

Burkina24.com