Mémorial Thomas Sankara : Plus de 300 000 F CFA déjà récoltés

45

Le 16 mai 2017, le comité international pour le Mémorial Thomas Sankara a porté à la connaissance de l’opinion nationale et internationale les résultats des premières contributions pour le projet. La somme de 346 020 F CFA a été récoltée.

Le comité international pour le Mémorial Thomas Sankara, qui a initié « les tirelires témoins » depuis le 02 octobre passé, a porté à la connaissance de la population, les résultats des premières contributions.  C’est pour évaluer la portée de la réalisation du mémorial Thomas Sankara, que le comité international, a élaboré un test. « Des tirelires témoins » ont donc été mises sur la place pour récolter les contributions des uns et des autres.  A la date du 16 mai 2017, ces tirelires ont dévoilé la somme de 346 020 F CFA.

Mémorial Thomas Sankara : Plus de 300 000 F CFA déjà récoltés
La transparence va guider cette opération, assure le comité

« Le mémorial Thomas Sankara est une affaire de tout le monde », a affirmé le président du comité du mémorial Thomas Sankara,  Bernard Sanou. Pour cette première phase 50 tirelires ont été réparties à l’intérieur du Burkina Faso comme à l’extérieur, a-t-il ajouté.

Une seconde phase de souscription sera lancée à en croire le président du comité. Il a informé qu’à la clôture du concours architectural, le comité international aura une idée du coût de ce mémorial et le lancement de la seconde phase des souscriptions interviendra le 4 Août avec la présence des autorités du pays.

Bernard  Sanou a tenu à rassurer que la population sera régulièrement  informée de l’évolution de la cagnotte. « Cela se fera après le lancement officiel le 4 Août. Et tout cela montrera à tout le monde que ce projet est un projet populaire», car, dit-il, «le président Sankara était un homme du peuple ».

Il a terminé ses propos en soulignant que « tous ceux qui porteront ce projet dans leur cœur, leur contribution sera attendue et quelle que soit la modestie de  leur contribution,  elle sera prise en compte ».

Irmine KINDA

Burkina24

Burkina24.com