« Médias et Sécurité » : un programme d’urgence pour un traitement adapté de l’information liée aux questions sécuritaires

122

Sous le parrainage de monsieur Simon Compaoré, Ministre d’Etat, ministre de la Sécurité intérieure, et le co-parrainage de monsieur Jean-Claude Bouda, ministre en charge de la Défense, le Conseil supérieur de la communication lance officiellement, le vendredi 21 avril 2017 à 09 heures, dans la salle de conférences de l’institution, un programme d’urgence dénommé « Médias et Sécurité ».

Face aux défis sécuritaires actuels, le travail d’information se trouve complexifié, mettant ainsi à rude épreuve la pratique quotidienne du journaliste. Le programme d’urgence « Médias et Sécurité » se veut une réponse aux préoccupations recensées par le CSC lors des rencontres qu’il a organisées avec les professionnels des médias et les Forces de défense et de sécurité.

La cérémonie de lancement du programme d’urgence marquera pour le CSC, le début d’une série d’activités notamment des formations au profit des femmes et hommes de médias dans les 13 régions du Burkina, une sensibilisation du grand public à travers des microprogrammes sur la diffusion et la consommation de l’information.

Le ministère de la Sécurité s’est fortement impliqué pour le déroulé du programme d’urgence « Médias et Sécurité ». A travers cette action, le CSC entend contribuer, avec l’action des médias, à la lutte contre le terrorisme, au renforcement de la paix, et de la cohésion sociale.

La Direction de la Communication et des Relations publiques
Contact : 25 30 11 24, poste 152

Bayiri.com