Marché de Keréboulé : bandits armés cherchent Koglweogo !

2337

Des individus armés ont fait irruption au marché de Keréboulé (Commune de Nassoumbou) dans la province du Soum le 27 mars 2017 aux environs de 13 heures GMT. Selon plusieurs sources concordantes, il s’agissait de bandits venus régler un différend avec des Koglweogo qui étaient absents. Les « tirs de sommation » qu’ils y ont effectués ont engendré un blessé.

Les individus armés ont effectué des « tirs de sommation » afin de débusquer les Koglwéogo qu’ils ne voyaient visiblement pas sur les lieux du marché ce lundi 27 mars 2017.

« Où sont partis les Koglwéogo ? », demandaient-ils aux commerçants apeurés par les tirs ? Coïncidence heureuse ou camouflage réussi des Koglwéogo, l’on ne saurait le dire avec précisions ! Les Koglweogo étaient absents de la place du marché. Ils seraient partis saluer la venue au monde d’un enfant dans la famille d’un des leurs dans un village situé à quelques encablures de Keréboulé. Le groupe d’autodéfense aurait regagné Keréboulé quelques heures après.

Alertés par les coups de feu, les éléments des forces de défenses et sécurité ont fait mouvement afin de boucler le périmètre et rechercher ces trouble-fête. Le bilan fait état d’un fusil calibre 12 récupéré par les Koglwéogo et un homme blessé par des balles perdues.

Keréboulé, situé à quinzaine de km du Mali, abrite un important site d’orpaillage. Le 10 janvier 2017, ces bandits ont retiré cinq motos de valeurs, des biens de marques et une somme d’argent des mains des populations sur ce site.

Bertrand Somé

RTB2 Sahel

Bayiri.com