Maîtrise des dynamiques démographiques : Un nouveau projet lancé à Kaya

274
Maîtrise des dynamiques démographiques : Un nouveau projet lancé à Kaya

Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord, a abrité, le jeudi 2 mai 2019, le lancement officiel du Projet de renforcement du droit à la promotion sociale et à l’état civil (PRODEC). La cérémonie a été présidée par le gouverneur de la région, Nandy Somé/Diallo.

L’Union européenne a lancé un vaste programme dénommé « Programme population » en vue d’accompagner les politiques de développement du Burkina Faso. La mise en œuvre de ce programme se fait sous forme de subventions à la suite d’un appel à propositions. Un consortium d’ONG constitué d’Educacion y cooperagion (Educo), chef de file ; Christian Children Fund of Canada (CCFC) ; Terre des hommes (Tdh) ; l’Association burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) et l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), a été formé pour porter le Projet de renforcement du droit à la promotion sociale et à l’état civil (PRODEC).

En vue de présenter le projet et demander l’implication et l’accompagnement des parties prenantes, un atelier de lancement national et régional du PRODEC a été organisé par le consortium, le jeudi 2 mai 2019 à Kaya.


La rencontre a été présidée par le gouverneur de la région du Centre-Nord, Nandy Somé/Diallo. Dans son discours d’ouverture, elle a salué l’initiative du consortium qui vise à améliorer les dynamiques démographiques dans les régions du Nord, du Centre-Nord et du Sahel qui connaissent un faible taux d’accès aux services sociaux de base. « La région du Centre-Nord fait partie des régions qui connaissent une faible maîtrise de la dynamique démographique. C’est pourquoi l’effort doit être conjugué à tous les niveaux pour la réussite du présent projet dans nos régions », a ajouté madame le gouverneur.

Gouverneur de la région du Centre-Nord

Pour la coordonnatrice pays de Chritian Children Fund of Canada (CCFC), Mavalow Christelle Kalhoulé, l’implication des autorités régionales, provinciales et locales, et des différents partenaires techniques est capitale pour la réussite du projet.

Directrice Pays

À l’issue de la cérémonie de lancement, les participants ont découvert le PRODEC à travers deux communications suivies d’échanges. De ces communications, il ressort que l’intervention du PRODEC repose sur quatre axes stratégiques à savoir la planification familiale, les violences basées sur le genre, la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes et l’état civil. Le projet couvre dix districts sanitaires répartis dans huit provinces qui regroupent 56 communes. Il a une durée de 36 mois avec un coût qui s’élève à environ 3, 8 millions d’euros.

Tibgouda Samuel SAWADOGO

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici