Lutte contre l’insuffisance rénale

43

Le laboratoire allemand BBRAUN, à travers sa représentation exclusive au Burkina Faso  Meditek,   a offert deux générateurs de dialyse,   un lot de  consommables et  200 kits au Centre hospitalier universitaire Yalagado- Ouédraogo (CHU/YO). Avec cet équipement, le service  d’hémodialyse renforce ainsi sa capacité avec  42 dialyses supplémentaires par semaine.    
Les  malades d’insuffisance rénale  qui attendent dans les couloirs du  service  d’hémodialyse  au  Centre hospitalier universitaire Yalagado-Ouédraogo (CHU/YO) peuvent se réjouir. Car, le centre vient de renforcer  sa  capacité de prise en charge.  Il a reçu deux générateurs flambant neuf de dernière génération avec un lot de consommables et  200 kits. D’une valeur de  32 millions de F CFA, ce don est du laboratoire allemand BBRAUN, représenté au Burkina Faso par Meditek.  Selon, le directeur général de Meditek,  Désiré Nikiema,  ces nouveaux appareils permettront  d’assurer 42 dialyses supplémentaires par semaine. « Ce matériel, gracieusement offert, nous le voyons simplement comme un symbole vivant de notre engagement à soutenir les efforts de notre gouvernement à œuvrer pour le  bien-être de nos populations », a dit M. Nikiema. Pour une meilleure utilisation du matériel, des techniciens et infirmiers du service ont bénéficié d’une formation de dix jours. « C’est un service complet que nous avons offert à l’hôpital et nous sommes très ravis de notre geste,  car nous sommes tous des potentiels malades », a poursuivi le pharmacien responsable de Meditek,  Dr François Ouédraogo. En ce sens, une équipe technique médicale assiste aussi  le personnel du centre. « Ce dont vient nous soulager et renforcer nos capacités en matière de dialyse », a laissé entendre le directeur général de l’hôpital Yalgado, Robert Sangaré. Pour lui, son établissement, qui dispose de l’unique centre de dialyse est confronté au manque d’équipements. « Le nombre de  séances requis pour permettre aux patients de survivre est au minimum trois par semaine. Ce qui nécessite environ 80 générateurs». Son établissement qui dispose désormais d’une quarantaine  d’appareils est loin de cette norme. De plus, il enregistre de plus en plus de patients. « Le service de néphrologie et de dialyse de Yalgado a le taux d’occupations le plus élevé du Centre.  « 60 à 65 % des patients qui arrivent aux urgences de l’hôpital Yalgado sont référés aux services de la néphrologie », a-t-il soutenu. Pour sa part, le Dr Adama Karambiri  du service de dialyse a précisé qu’il y a 350 personnes en hémodialyse  en raison de 85 à 87 séances par jour.  
C’est pourquoi,  le premier responsable de l’établissement compte  sur la solidarité  et l’action de bienfaiteurs, pour y faire face.  D’où sa reconnaissance au groupe BBRAUN. « Nous sommes très reconnaissant à votre structure pour ce geste. Encore merci »,  a insisté M. Sangaré.  
Toutefois, le DG de Yalgado a souhaité bénéficier de  l’accompagnement du bienfaiteur  dans la lutte   contre l’insuffisance rénale. Un appel entendu par le laboratoire BBRAUN et son partenaire. « C’est un  début et nous sommes tout à fait disposer à équiper davantage le centre », a répondu Dr Ouédraogo. Le laboratoire BBRAUN est une entreprise allemande œuvrant dans le domaine médical,  et ce,  depuis 180 ans. Elle est représentée  au Burkina Faso par Meditek, une société qui a ouvert ses portes  en 2010. 
Mariam OUEDRAOGO

sidwaya.bf