Lutte contre les maladies à fièvre hémorragique virale : le gouvernement allemand dote le Centre Muraz d’un laboratoire mobile

106

Lutte contre les maladies à fièvre hémorragique virale : le gouvernement allemand dote le Centre Muraz d’un laboratoire mobile

Le Centre Muraz abrite, depuis 2014, un laboratoire national de référence de fièvres hémorragiques virales. Pour l’opérationnalisation de la lutte contre les maladies à fièvres hémorragiques virales, le Centre Muraz a obtenu un appui technique et financier du gouvernement allemand pour l’acquisition d’un laboratoire mobile. En effet, l’on a encore en mémoire le cas de la fièvre hémorragique à virus Ébola qui a engendré beaucoup de morts dans certains pays d’Afrique. Pour faire face à ces genres de situations, il est nécessaire pour les experts en la matière de renforcer leurs capacités en termes de prévention ou de riposte de façon conjointe pour lutter contre la propagation de tels virus.

Lutte contre les maladies à fièvre hémorragique virale : le gouvernement allemand dote le Centre Muraz d’un laboratoire mobile
coordonnatrice Dr Therèse Kagoné

C’est dans ce contexte que la GIZ et l’Institut de microbiologie de la Bundeswehr ont organisé conjointement, avec la Fondation Mérieux et le Centre Muraz, une formation sur le renforcement des capacités d’une équipe d’intervention rapide de quatorze experts des cinq pays membres du Sahel (Burkina, Mali, Niger, Mauritanie et Tchad) dans la lutte contre les maladies à fièvres hémorragiques virales au Laboratoire national de référence du Centre Muraz, du 9 au 17 juillet 2018.

Le laboratoire mobile, comme son nom l’indique, consiste à déplacer les équipements du laboratoire déployé dans une zone ciblée pour des analyses. En effet, en cas d’alerte, ces équipements peuvent être mis derrière un pick-up, déployés dans un village et installés sous une tente ou dans une case et peuvent fonctionner avec l’énergie du pick-up.

Lutte contre les maladies à fièvre hémorragique virale : le gouvernement allemand dote le Centre Muraz d’un laboratoire mobile
Dg du centre muraz

Grâce à la formation reçue, les quatorze experts sont ainsi en mesure d’installer, en un temps record, ce laboratoire mobile, détecter et confirmer une suspicion de maladie à fièvre hémorragique virale, donner les résultats aux plus hautes autorités du Burkina ou du pays qui déploie l’équipe d’intervention rapide des pays membres du Sahel. Le Dr Therèse Kagoné, coordonnatrice du laboratoire mobile P3, souligne à cet effet que l’équipe formée n’est pas seulement deployable au Burkina, mais elle l’est aussi dans les cinq pays du Sahel.

Lutte contre les maladies à fièvre hémorragique virale : le gouvernement allemand dote le Centre Muraz d’un laboratoire mobilePour le directeur général du Centre Muraz, « en cas d’épidémie, l’équipe avec la formation reçue peut répondre efficacement pour qu’elle ne se répande pas au sein de la population. C’est un matériel de haut niveau utilisable au plan national dans un laboratoire de haut niveau et la population peut être rassurée qu’en cas d’épidémie virale, la situation peut être maitrisée ».
La cérémonie de clôture a été couronnée par une remise d’attestations aux experts, une remise de laboratoire miniaturisée à la coordonnatrice de la part de la délégation allemande et une visite du laboratoire mobile pour officialiser la remise des équipements dudit laboratoire.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Lefaso.net