Lutte contre le terrorisme: le MPP «invite les populations à coopérer dans le renseignement»

48

Dans ce communiqué de presse, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) fait le point de sa session ordinaire du bureau politique national tenue le 20 octobre à Ouagadougou.  

Le 20 octobre 2018 à partir de 9 heures s’est tenue dans la salle de spectacle de la Maison de la culture Jean Pierre GUINGANE, la session ordinaire du Bureau Politique National du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), sous la Présidence du Camarade Simon COMPAORE, Président par intérim du Parti. Le Bureau politique national a délibéré sur l’ordre du jour suivant :

1- la vie du parti ;

2- la situation nationale ;

3- les perspectives et les taches ;

4- divers.

 

I. De la vie du parti

Le rapport sur la vie du parti, fait le point des actions menées par la Direction politique nationale et l’ensemble des structures du Parti au depuis la rentrée politique 2017-2018. Ces actions se traduisent par les activités commémoratives de la rentrée politique 2018-2019 (entre autres la conférence de presse tenue au siège du parti, l’Assemblée générale du 22 septembre à la Maison du peuple, les AG des structures spécifiques,…), les actions de communication, les missions et les sorties politiques, les actions de sensibilisation, les meetings de soutien au FDS, etc.  

La direction du parti a fait au BPN le point à mi-parcours du déroulement du processus de renouvellement des organes des structures. Débuté en mars 2018, le processus se poursuit normalement sur l’ensemble du territoire national. 

Cette cession a été une occasion de faire le bilan des activités du Groupe parlementaire MPP que se résument essentiellement aux lois adoptées de 2016 à ce jour pour le développement du Burkina Faso : 39 lois ont été votées en 2016, 58 lois en 2017 et 35 lois jusqu’en septembre 2018 dont la loi portant code électoral au Burkina Faso. Le rapport fait également cas des journées parlementaires organisées par le Groupe Parlementaire MPP, des actions de recevabilités et des actions de communication des Honorables Députés à travers des émissions radiophoniques et télévisuelles.

II. De la situation nationale

 L’analyse sur la situation nationale a été dominée par la question sécuritaire, l’animation de la vie politique, l’économie nationale et le volet social.

Au plan politique, l’adoption du nouveau code électoral, la tenue du procès du putsch et la rentrée politique des partis de la majorité comme de l’opposition ont été abordées. Le BPN s’est réjoui de l’ouverture du procès du putsch manqué de septembre 2015 et encourage les autorités judiciaires à poursuivre le jugement pour la manifestation de la vérité. 

Au plan sécuritaire, le parti a déploré les attaques terroristes et les tentatives de déstabilisation dont fait l’objet notre pays depuis 2015, phénomène qui s’est accentué particulièrement en 2018 avec la multiplication des fronts et la sophistication des méthodes, occasionnant de nombreuses pertes en vies humaines. Il salue la mémoire des victimes et exprime sa compassion aux familles. Le parti réaffirme son attachement à l’intégrité du Burkina Faso et encourage le Gouvernement à prendre des mesures pour renforces les capacités des FDS. Il apporte son soutien sans faille aux FDS et invite les populations à coopérer dans le renseignement.

Au plan économique et social, il a été question de la campagne agricole satisfaisante et de la mise en œuvre réussie du PNDES qui suit son cours. Le MPP salue la tenue de la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents de l’Etat qui a contribué à une relative accalmie de la fronde sociale et notre parti ne peut qu’encourager de telles initiatives.

III. Perspectives et taches

En perspectives le MPP entend poursuivre les actions de solidarité et de soutien aux FDS, au Gouvernement dans la lutte contre le terrorisme sur toutes ses formes. 

La formation politique est aussi l’une des priorités du parti dans le cadre de l’assainissement de débat démocratique. Le parti compte renforcer les capacités idéologiques de ses militants à cet effet. 

Fait à Ouagadougou le 20 octobre 2018

Le Bureau Politique National

 

Fasozine