Lutte contre la Faim au Burkina Faso : Le PAM et ses partenaires veulent définir les activités prioritaires pour la période 2019-2023

16

Lutte contre la Faim au Burkina Faso : Le PAM et ses partenaires veulent définir les activités prioritaires pour la période 2019-2023

« Comment le PAM peut-il accompagner le Burkina Faso dans ses activités pour sauver les enfants malnutris et éliminer totalement la faim d’ici à 2030 ». C’est la problématique à laquelle les directions générales des études et des statistiques sectoriels des ministères du développement rural et de la santé, les principaux donateurs du PAM, les agences du Système des Nations Unies et les partenaires stratégiques du PAM vont tenter de donner une réponse au cours de cet atelier de définition des activités prioritaires du Programme pour la période 2019-2023.

Lutte contre la Faim au Burkina Faso : Le PAM et ses partenaires veulent définir les activités prioritaires pour la période 2019-2023
Quelques représentants du Burkina Faso au premier rang

Il s’agit plus concrètement au cours de cette rencontre de partager, d’une part, avec les partenaires et les donateurs les principaux défis et les actions prioritaires identifiées lors de la revue stratégique ‘’Faim Zéro’’ à l’horizon 2030 au Burkina Faso et d’autre part de présenter les principaux outils du PAM en réponse aux défis de sécurité alimentaire et de nutrition qui prévalent dans les pays. Cet atelier vise également comme objectif spécifique à identifier les avantages comparatifs du PAM, recueillir les avis des partenaires et des donateurs, ainsi que les propositions d’activités prioritaires pour le Programme, en réponse aux situations d’urgences, de relèvement et de développement pour le Burkina Faso.

« On va discuter résilience, protection sociale, préparation et réponse aux urgences. Et les idées qui vont être recueillies seront rassemblées dans un document en termes d’un plan de ce que le PAM pourra faire dans les 50 prochaines années dans le pays. Ce document sera discuté avec les différents ministères concernés mais aussi avec les bailleurs pour avoir l’approbation du gouvernement et le conseil d’administration du PAM », a précisé le directeur pays du Programme, David James Bulman.

Lutte contre la Faim au Burkina Faso : Le PAM et ses partenaires veulent définir les activités prioritaires pour la période 2019-2023
David James Bulman, Directeur pays du PAM

En rappel, c’est en 2015 que le Burkina Faso, à l’instar des autres nations du monde, s’est engagé dans le cadre de l’Objectif de Développement Durable 2 (ODD 2) à ‘’ Eliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable’’. Et il est également question d’aligner les actions du PAM au Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), référentiel de développement du pays qui dans ses axes 2 et 3 prévoient le développement du capital humain et la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois.

A noter que déjà les activités du Programme alimentaire mondiale en cours au Burkina Faso s’inscrivent essentiellement dans le cadre du développement des secteurs de l’agriculture, de la nutrition, de l’éducation, de l’élevage, de l’environnement et sont exécutées dans les régions du Centre Nord, de l’Est, du Nord et du Sahel.

M. J. E. Bambara (Stagiaire)
Lefaso.net

Lefaso.net