L’université Ouaga II et l’ISPP dominent la 3e édition du championnat universitaire

181

La 3e édition du championnat universitaire de basketball (CUBA) s’est disputée le samedi 8 avril 2017 sur le terrain de basketball du Lycée Marien N’Gouabi de Ouagadougou. L’Université Ouaga II chez les hommes et l’Institut supérieur Polytechnique privé (ISPP) chez les dames ont remporté cette troisième édition.

Utiliser le basketball pour faire de l’étudiant un citoyen cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement, c’est le principal objectif que s’est fixé Abraham Bayili, promoteur du Championnat universitaire de basketball (CUBA). Il a tenu la troisième édition de cette compétition le samedi 8 avril 2017 à Ouagadougou.

Onze équipes dont huit chez les dames et trois chez les jeunes ont pris part à cette édition sur le plateau du Lycée Marien N’Gouabi.

La formule adoptée pour ce championnat universitaire est un tournoi avec des matchs en phase de poules en aller simple. Contrairement aux habitudes, au championnat national, les matchs du championnat universitaire dure 20 mn soit deux fois 10 mn avec un temps mort technique de 2 mn à la fin des 10 premières minutes.

Ouaga II et l’ISPP survole la compétition

L’Université Ouaga II après trois victoires en matchs de groupe a battu en demi-finale l’Institut supérieur Polytechnique privé (ISPP) par 16 à 03. Elle croisait en finale l’Université Aube Nouvelle victorieuse de l’Ecole supérieure de la Jeunesse (ESUP Jeunesse) (28-22). A l’issue de la finale, l’Université Ouaga II remporte sa cinquième victoire de la soirée en s’imposant par 18 à 15 devant Aube Nouvelle.

Chez les dames, le mini-championnat a permis à l’ISPP de se retrouver en finale contre Ouaga II. L’ISPP prend sa revanche dans ce domaine en s’imposant par 18 à 13. L’Institut africain de management (IAM) s’est distingué de cette compétition par son fair-play. Les arbitres du match ont d’ailleurs salué cet esprit d’équipe qui devrait être selon eux des exemples.

En plus des matchs, des concours de tirs à trois points remportés par Yasmine Traoré de l’ISSP chez les dames et Brice Maïga chez les hommes.

A l’issue des différents matchs et concours, le promoteur du tournoi Abraham Bayili espère avoir permis la consolidation des liens d’amitié, de fraternité entre les étudiants mais aussi permis aux clubs burkinabè de repérer des talents en vue du championnat national à venir.

Burkina24.com