Lions Club International : Ouaga Ascension voit le jour

73

Wilfried Léonce Abdoul Aziz Zoungrana, président fondateur du Lions Club Ouaga Ascension et ses vingt et trois camarades, ont été jugés « aptes et dignes de recevoir l’insigne Lions ». Ils intègrent ainsi le district 403 A3 de la région 14, Zone 141.

Les Lions-guides Jean Urbain Korsaga et Augustin Bambara qui ont accompagné « ces jeunes dynamiques et enthousiastes » pour intégrer les Lions Clubs International sont unanimes. « Oui. Nous attestons devant cette auguste assemblée que tous les futurs membres de Ouagadougou Ascension ont été régulièrement cooptés et par conséquent aptes et dignes de recevoir l’insigne Lions », ont-ils affirmé en chœur juste avant que le gouverneur du district Rimon Hajjar ne remette au président de Ouagadougou Ascension, l’insigne de Lions.

Auparavant, ils se sont engagés « librement et solennellement » à « pratiquer l’amitié et la solidarité », à rechercher constamment « de la compréhension et de la tolérance » de même qu’à « influencer positivement l’évolution des relations entre les hommes » en prenant leur part de responsabilité de membres face aux besoins de la cité.

Dans la charte qu’ils ont établie, Wilfried Léonce Abdoul Aziz Zoungrana et ses amis promettent se rappeler « qu’il n’est pas nécessaire pour réussir mon entreprise d’écraser les autres ». Les prenant aux mots, le gouverneur du district s’est voulu interpellateur : « Vous allez devoir vous engager sincèrement et ne jamais oublier votre serment » a-t-il dit dans son adresse aux membres du club nouvellement créé par une majorité de « jeunes Léos » devenus Lions.

Lions Club International : Ouaga Ascension voit le jour
La naissance de Ouagadougou Ascension, « un sentiment de joie, une grande fierté » pour le gouverneur Rimon Hajjar

Cette particularité a donné la motivation aux guides Jean Urbain Korsaga et Augustin Bambara pour suivre les membres du club tout le long de leur formation et information sur le lionisme pour qu’ait lieu la soirée de remise de charte. Ce qu’ils ne cachent guère : « L’idée de créer un club à partir d’un noyau formé d’anciens Léos nous a paru si séduisante que le rôle de Lions-guide qui nous a été proposé apparaissait pour nous comme un agréable devoir ».

Le Lions Clubs international, partage Wilfried Léonce Abdoul Aziz Zoungrana, est une organisation qui œuvre au profit des plus démunis. Avec Ouaga Ascension, ces Léos ont senti la nécessité de « devenir Lions pour un peu aider le Lions Club International dans sa lutte contre la pauvreté ».

De quoi procurer « un sentiment de joie, une grande fierté » au gouverneur Rimon Hajjar. Il confie ne pas souhaiter mieux que l’augmentation du nombre de membres qui viennent grossir les effectifs pour « aller au-devant de la misère, des problèmes de la société ».

Et pour cause ! « Grâce à votre club et aux Lions international des personnes qui se préoccupent des besoins de l’humanité sont rassemblées et accomplissent des tâches que vous ni moi ne pourrions entreprendre en tant que personne isolée », s’est-il adressé aux 24 nouveaux membres.

Anicet Sawadogo a représenté la marraine Apollinaire Sawadogo à la cérémonie de remise de la charte au Lions Club Ouagadougou Ascension. « A vous les futurs Lions de Ouaga Ascension, a-t-il lu, n’oubliez jamais les si bons Léos que vous avez été. Vous serez toujours accompagnés et plus forts que jamais. Prenez votre ascension. Touchez les sommets ! ».

Burkina24

Burkina24.com