Les Méditations du Pénitent │Ramadan, une école du vivre ensemble !

14

Ceci est une chronique de l’imam Halidou Ilboudo à l’occasion du mois de Ramadan.

Aujourd’hui 12 Mai, j’ai échangé avec le public du CERFI Bobo Dioulasso sur « Ramadan, une école du vivre ensemble. » En effet, le mois du jeûne est pour le musulman un moment d’intenses interactions humaines : familiales, communautaires et enfin au niveau sociétal. Allah dit : « Ô croyants ! Le jeûne  vous a été prescrit comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédés, ainsi atteindrez-vous la piété. »S2V183.

De ce verset, nous pouvons retenir plusieurs enseignements dont deux en relation avec notre sujet :

  • Premièrement, Allah rattache notre jeûne islamique aux jeûnes des communautés qui nous ont devancés. Généralement, nous y voyons juste les juifs et les chrétiens, mais la logique voudrait qu’on y inclue tous les peuples qui ont porté la foi avant nous, qu’ils aient eu un livre ou non. En comparant notre jeûne aux jeûnes du passé, Allah nous rappelle que nous ne sommes pas les seuls porteurs de foi, ni avant, ni maintenant. Notre jeûne peut être différent, mais c’est juste la forme qu’Allah a choisie pour nous, comme le sont notre prière et notre pèlerinage. Ce verset nous enseigne le nécessaire respect que nous devons aux enseignements de Dieu à travers les âges.
  • Deuxièmement: ‘’Ainsi atteindrez-vous la piété’’. La finalité du jeûne est le second élément qui nous intéresse. On jeûne pour atteindre la piété. Et la piété se trouve dans le cœur et Seul Allah connait qui est le plus pieux. La piété est la crainte révérencielle de Dieu, qui signifie que le serviteur s’évertue à exécuter les recommandations et à s’éloigner des prohibitions. Ce faisant, le jeûne améliore son comportement quotidien. En étant proche de Dieu par le jeûne, il connait mieux Allah, et essaie d’incarner ses attributs de bonté, de pardon, de miséricorde, de compassion, de mansuétude… Il est ainsi bien avec Dieu et tout naturellement devient ainsi proche des créatures.

Ramadan est ainsi une école du bon comportement, des bonnes manières et des hautes qualités. Le jeûne doit nous rapprocher de notre famille, de notre communauté, de notre société et rendre possible et facile le vivre ensemble.

Le vivre ensemble n’est pas seulement limité aux personnes de fois différentes, mais doit s’étendre à toutes les singularités que nous portons. Ainsi donc, quelle est ma place dans la famille et quels sont les rôles qui y sont liés ? Est-ce que je les assume avec foi et dévouement ou bien suis-je limité par des préjugés ? Est-ce que mon espace familial est un foyer chaleureux ou un foyer ardent ?

Le jeûne de Ramadan me met en interaction avec des fidèles musulmans qui ne sont ni de ma famille, ni de ma région, ni de mon ethnie, ni de ma génération, ni parfois même de mon ‘’école religieuse.’’ Suis-je capable de les compter comme des frères ? De les accompagner et de grandir avec eux ?

Le jeûne de Ramadan vise à polir mon caractère pour d’une part me rendre supportable le tord de mes semblables et  d’autre part, me rendre utile à la société par la qualité de la vision créée en moi. Suis-je capable de comprendre que la communauté islamique est une communauté qui doit servir l’humanité et non chercher à l’asservir ? Que le Prophète (saw) et le Coran sont des miséricordes offertes comme le disent ces versets ?

« Nous ne t’avons envoyé que comme miséricorde pour les mondes. » S21V70

« Vous êtes la meilleure communauté suscitée pour les humains ; vous ordonnez le bien, vous combattez le mal et vous croyez en Dieu… »S3V103

Tels sont les enseignements du jeûne. Tels sont les défis du jeûneur.

Bonne suite de Ramadan !

_€______€_______€_____€_€€____€€____€€

 

PARTICIPEZ A RAMADAN AVEC LES DEMUNIS avec IMAM ILBOUDO aux numéros suivants  orangemoney  76926217 et mobicash 72959511.

 

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici