Lean Six-sigma : Une formation pour renforcer les capacités des chefs de projet en management opérationnel

59
Lean Six-sigma : Une formation pour renforcer les capacités des chefs de projet en management opérationnel

Lancée hier, 24 février 2020, sous la houlette du ministre de la Fonction publique, Pr Séni Mahamadou Ouédraogo, la formation Executive certificate in Lean Six-sigma (LSS) draine, au centre Galyam, à Ouagadougou, quatorze apprenants issus de cinq entreprises à savoir l’ONEA, la Maison de l’entreprise, la SOCOMA, la SONABHY et la SONABEL. Cette formation, première du genre, est une initiative conjointe du Centre africain d’étude supérieure en gestion (CESAG) dont le siège est à Dakar, et du BBC&Partners, un cabinet de conseil en management et technologies.

L’objectif de cette formation, selon le directeur général du Centre africain d’étude supérieure en gestion (CESAG), Pr Serge Auguste Bayala, est de « renforcer les capacités des acteurs en management opérationnel ; les rendre à la fois efficaces et efficients pour permettre aux entreprises d’Etat d’atteindre leurs objectifs, avec le peu de moyens dont elles disposent ».

Le DG de CESAG, Pr Serge Auguste Bayala

Elle se déroule en cinq sessions de trois à cinq jours chacune. La première session, « Savoir construire et animer un système de management opérationnel et comprendre les fondamentaux du Lean Six-sigma », se tient du 24 au 28 février 2020 à Ouagadougou. Ils sont au total quatorze apprenants à prendre part à cette formation innovante.

« Aujourd’hui, on a des entreprises comme la SONABHY qui vient avec des sujets très importants pour eux. Il y a l’ONEA qui est là et qui veut pouvoir offrir le délai d’établissement de branchement très court. On a également la Maison de l’entreprise qui veut pouvoir réduire le temps de création de l’entreprise. On a enfin la SOCOMA qui veut réduire ses coûts d’exploitation. On a toutes ses entreprises qui sont là et qui veulent […] impacter le Burkina Faso ; elles veulent impacter la sous-région », a signifié le DG du BBC&Partners, Abdoulaye Bamogo, à l’issue de la cérémonie de lancement.

Les participants à la formation LSS

Un certificat et un master pour couronner la formation

La présente formation est découpée en modules. Il y a d’abord la phase théorique, ensuite la découverte des projets professionnels dans le milieu du travail avec, à la fois, les directeurs généraux et les différents acteurs clés. Et enfin, d’autres séances où les participants vont revenir encore en classe pour retravailler sur les projets avant l’étape de Dakar pour leur finalisation. On sera au mois d’octobre (ndlr : du 12 au 15 octobre 2020). « Ils vont tous, j’espère, atteindre les résultats des projets et obtenir le master professionnel », a formulé M. Bamogo. En effet, après la validation des deux premières sessions, les candidats obtiennent le certificat Green Belt en Lean Six-sigma. La validation de la totalité des cinq sessions donne droit au certificat Black Belt en Lean Six-sigma et le master professionnel en excellence du CESAG.

Le DG de BBC&Partners, Abdoulaye Bamogo, premier à partir de la droite

Au regard de l’engouement qu’a engendré l’initiative, le DG du CESAG a salué les différents directeurs généraux qui ont accepté d’envoyer leurs cadres et invité ceux-ci à continuer dans ce sens, parce qu’il n’y a pas d’acquis. « Tout est fortement remis en cause à chaque fois. Et c’est cette quête permanente d’excellence qui permettra à notre industrie de pouvoir émerger », a-t-il fait remarquer en conclusion.

Le DG de BBC&Partners, Abdoulaye Bamogo, premier à partir de la droite

Et son collègue du BBC&Partners de souligner que la démarche Lean six-sigma permet de mettre en place une vraie culture d’excellence opérationnelle grâce à deux approches complémentaires : le Lean qui va permettre de réduire tout ce qui est gaspillage et améliorer la flexibilité de l’entreprise, et le Six-sigma qui va permettre d’améliorer la qualité et réduire la variation.

Le ministre de la Fonction publique, Pr Séni Mahamadou Ouédraogo, a, pour sa part, souhaité une belle aventure de formation aux initiateurs ainsi qu’aux apprenants.

La cérémonie a vue la participation du ministre de la fonction publique

BBC&Partners, un spécialiste dans les approches d’excellence opérationnelle

L’ONEA, qui a une petite expérience dans le cadre du management opérationnel, est fortement représenté à cette formation par cinq de ses agents. « A travers les différents outils qui nous ont été fournis par les formateurs, notamment BBC, nous sommes arrivés à monter un système avec leur accompagnement. J’avoue qu’après quelques mois de fonctionnement, on a vu les résultats clairs de cette formation. Par rapport aux pertes d’eau, sur Ouagadougou, lorsque vous gagnez un point sur le rendement de réseau, ça fait près de 500 millions de F CFA que vous encaissez. Vous vous imaginez si vous arrivez à engranger deux points ! », a témoigné le secrétaire général de l’office national, Lassina Sanou.

Après avoir bénéficié d’une formation du BBC, le secrétaire général de l’ONEA en dit du grand bien

Cette idée est soutenue par Issouf Nacanabo : « En collaboration avec BBC, la SOFITEX a mis en place des solutions qui nous ont permis de faire des économies d’échelle en termes de gestion de carburant. Grâce à ses solutions, aujourd’hui, on arrive à suivre le camion depuis le départ de l’usine, au ramassage du coton jusqu’à son retour… ».

En rappel, la participation à une telle formation a un coût. Il est de l’ordre de 4 250 000 F CFA hors taxes.

Aïssata Laure G. Sidibé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici