Le RCK prêt à relever le défi face au CS Sfax de Tunisie

81

Ouagadougou (Burkina Faso) – Le Rail club du Kadiogo (RCK) qui affronte dimanche au stade du 4 août de Ouagadougou, le Club sportif sfaxien est confiant malgré la récente sanction de la Confédération africaine de football (CAF) contre les Faucons du Burkina Faso qui seront privés de leurs supporteurs et de leur coach.

« Le RCK n’est pas ébranlé par les événements qui entourent le club actuellement » a déclaré mercredi soir après les entraînements, son coach Kamou Malon, trouvé en pleine séance de travail sur son terrain d’entrainement.

Même si le couperet de la CAF suspend Malo pour les 8 prochains matchs en interclubs dont 4 avec sursis, le technicien des Faucons est bien concentré sur sa tâche. « Il y a de la volonté et je pense que nous sommes dans une bonne phase de notre préparation. Hier et aujourd’hui nous avons essayé de charger un peu ».

« Nous devons tirer les leçons de notre confrontation face à l’USMA où nous n’avons pas été ridicule, loin s’en faut. L’équipe entre au vert au COMET (Centre omnisport des Etalons) le jeudi 6 avril pour parfaire sa préparation ».

L’entraineur Malo ne sera pas sur le banc de touche de son équipe mais encourage ses joueurs à « prendre de l’avance chez nous et espérer jouer la carte de la qualification au match retour ».

Le défenseur central des Faucons, Cheick Rachid Coulibaly, ajoute que la campagne africaine « est un autre niveau et il faut qu’on monte également notre niveau de jeu pour répondre aux attentes de ce challenge. Les gens sont confiants et on est un peu pressé d’aborder ce match ».

« On veut vraiment réaliser un truc que le club n’a pas encore fait ». Malgré l’absence des supporteurs du Rail, Rachid Coulibaly pense que cela ne sera pas un handicap : « Je ne pense pas que ça va nuire à notre football. Nous allons tranquillement dérouler notre football pour gagner le match ».

GS/od/APA

Bayiri.com