Le Nigeria va acquérir 03 avions de combat sino-pakistanais JF-17 Thunder

104

Le Nigeria compte doter ses forces aériennes de trois avions de combat FC-1/JF-17 « Thunder » de fabrication sino-pakistanaise, pour un coût estimé à 36 millions $. L’information est donnée par le site français spécialisé sur les questions de défense Opex360, se référant à des documents budgétaires récemment rendus publics.

Ces FC-1/JF-17 « Thunder » devraient remplacer une partie des Chengdu J-7 de conception chinoise équipant les forces aériennes nigérianes. A terme, Abuja souhaiterait disposer de 26 unités, afin de pouvoir équiper deux escadrons.

Développé conjointement au début des années 2000 par Pakistan Aeronautical Complex (PAC) et Chengdu Aircraft Corporation (CAC), le FC-1/JF-17 ne manque pas d’atouts. Doté d’un moteur Klimov RD-93 d’origine russe et pouvant voler à une altitude de 17 000 mètres à la vitesse maximale de Mach 1,6, cet appareil est censé mettre en œuvre une large variété de munitions. Son intérêt principal réside cependant dans son prix, estimé entre 13 et 15 millions $.

Confronté depuis ces dernières années à une lutte contre les terroristes de l’État islamique de Boko Haram, mais également à l’insécurité dans la région du Delta du Niger, le Nigeria s’est engagé dans un processus de renforcement de ses capacités de défense.

Dans ce cadre, le pays devrait même recevoir bientôt une douzaine d’avions légers d’attaque au sol de type A-29 Super Tucano avec des équipements sophistiqués de ciblage. Ceci, après un ultime feu vert donné par l’administration américaine en décembre dernier. D’un coût d’environ 600 millions $, le contrat concerne, outre la livraison de ces avions, le soutien, la formation et la fourniture de munitions.

CamerounWeb.com