Le Chef de file de l’opposition dénonce « l’attaque » du siège de la NAFA

610

Ceci est une déclaration  du Chef de file de l’opposition politique Zéphirin Diabré sur un incident qui a eu lieu au siège de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), ce 12 mai 2016.

Ce jeudi 12 mai 2016, le siège de la Nouvelle Alliance du Faso  (NAFA) de l’Arrondissement  7 de Ouagadougou a été attaqué par des militants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) au passage de leur caravane devant le siège du parti. Les locaux du siège ont été saccagés et des militants ont été blessés.

Par ce communiqué, l’Opposition politique dénonce avec la dernière énergie ce comportement antidémocratique des militants du Mouvement du peuple pour le progrès et demande avec fermeté que les premiers responsables de ce parti prennent urgemment les mesures qui sied pour arrêter immédiatement cette attitude d’intimidation, de violence et de barbarie qui n’honorent pas la démocratie et le Burkina Faso.

L’opposition félicite les  militants  de la NAFA pour leur calme et leur retenue et les encourage à ne pas céder à la provocation  afin de poursuivre la  campagne  municipale dans un climat apaisé.

Elle interpelle par ailleurs la CENI et le gouvernement à prendre les mesures qui s’imposent pour assurer la sécurité des militants et responsables des partis de l’opposition et exige que les auteurs de ces actes soient sévèrement punis et condamnés.

Fait à Ouagadougou le 12 mai 2016

Pour l’Opposition politique burkinabè,

Le Chef de File

Zéphirin DIABRE

Burkina24.com