Laboratoire citoyennetés : « Civitac », la plateforme qui rend la gestion des collectivités accessible aux citoyens

71

Laboratoire citoyennetés : « Civitac », la plateforme qui rend la gestion des collectivités accessible aux citoyens

Une interface web (www.civitac.org) qui permet d’accéder à plusieurs espaces (collectivités, OSC, citoyen, médiathèque) ; une base de données qui permet d’accéder à tous les documents et aux statistiques concernant les collectivités et les organisations de la société civile (accessible après identification) ; un module SMS qui permet d’envoyer des alertes et des avis, sur la base d’un groupe de diffusion. C’est en somme ce que la plateforme Civitac offre aux citoyens dans le but d’appuyer la gouvernance et la citoyenneté au pays des Hommes intègres.

Laboratoire citoyennetés : « Civitac », la plateforme qui rend la gestion des collectivités accessible aux citoyens
Raogo Antoine Sawadogo, président du Laboratoire citoyennetés

Pour le président du Laboratoire Citoyennetés, Raogo Antoine Sawadogo, sa structure est à l’écoute de la société et analyse toutes ces évolutions selon la vision de leur plan décennal 2016-2026. La plateforme Civitac est donc un outil qui renforce les capacités d’interpellation des citoyens et leurs organisations à travers un accès aux données, aux documents relatifs à l’organisation et au fonctionnement des collectivités. Et également un cadre pour renforcer les performances des collectivités territoriales en leur donnant non seulement la possibilité de valoriser leurs potentialités socio-économiques, mais aussi de pouvoir s’informer presqu’en temps réel sur les initiatives portées par d’autres acteurs dans les mêmes espaces décentralisés.

La redevabilité à moindre coût

Laboratoire citoyennetés : « Civitac », la plateforme qui rend la gestion des collectivités accessible aux citoyens
Dr Smaïla Ouédraogo, ministre en charge de la Jeunesse

Ce programme qui a vu le jour grâce à l’appui de la Coopération suisse, est une opportunité, que le président de l’Association des régions du Burkina Faso (ARBF), Eric Kiemtoré, parrain de cette cérémonie, compte saisir. Pour lui, Civitac offre une opportunité singulière de communiquer pour les collectivités territoriales. Toute chose qui vise la transparence, la redevabilité, la participation citoyenne. Il est confiant que la plateforme est une ouverture pour les collectivités de rendre compte de leur gestion aux populations, sans pour autant employer de gros moyens.

Laboratoire citoyennetés : « Civitac », la plateforme qui rend la gestion des collectivités accessible aux citoyensSelon le ministre Smaïla Ouédraogo, l’État fait de la bonne gouvernance une priorité absolue en vue de l’atteinte des objectifs de développement. Surtout à travers le Plan national de développement économique et social (PNDES) qui considère la réforme des institutions et la modernisation de l’administration comme un axe majeur de développement.
« Je considère la présente initiative du Laboratoire citoyennetés et de ses partenaires à créer et animer une plateforme dédiée aux trois catégories d’acteurs, à savoir les collectivités territoriales, les organisations locales de la société civile et les citoyens, comme une contribution salutaire qui vient renforcer les efforts de l’Etat », a-t-il indiqué.

Dans le cadre de l’animation de la plateforme Civitac, une signature de convention est intervenue lors de cette cérémonie entre le Laboratoire Citoyennetés et le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) dans le cadre de l’animation de Civitac.

Marcus Kouaman
Lefaso.net
Crédit photos : Aristide O. (Le Pays)

Lefaso.net