La Poste Burkina Faso : Reprise du travail ce lundi 27 mai 2019

92
La Poste Burkina Faso : Reprise du travail ce lundi 27 mai 2019

Déjà trois semaines que les agents de La Poste Burkina Faso sont en grève sous l’égide du Syndicat des travailleurs de la poste (SYNTRAPOST). Pour faire le point de la lutte, les responsables syndicaux de la société d’Etat étaient face à la presse ce samedi 25 mai 2019 à la Bourse du travail de Ouagadougou.

Débuté le 6 mai 2019 par un sit-in, doublé d’une grève de 48 heures au départ, le mouvement des travailleurs de la poste a occasionné la fermeture des agences et guichets. Malgré l’adoption du nouveau statut par le Conseil d’administration de La Poste Burkina Faso le 14 mai 2019 (principale revendication), les agents ne décolèrent pas et exigent le départ de leur Directeur général Nabi Issa Coulibaly. Selon le Secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la poste (SYNTRAPOST), Gilbert Goh, c’est le personnel qui exige le départ du Directeur général.


Et comme le syndicat ne peut pas aller à l’encontre de ce que la base demande, il a pris la responsabilité d’encadrer le mouvement. A en croire les conférenciers, plusieurs acteurs ont pris attache avec le syndicat pour trouver un dénouement heureux à cette crise. Il s’agit principalement de la ministre en charge des Postes (qui a rencontré le syndicat quatre fois), le ministre en charge des Ressources animales (il est un fonctionnaire de La Poste), quatre anciens Directeur généraux de La Poste, le Haut conseil pour le dialogue social. Tous ces médiateurs ont invité les grévistes à mettre un peu d’eau dans leur vin.


Ouvert donc au dialogue et après analyse de la situation, le syndicat a décidé d’écouter les interpellations. « Il a été convenu de préserver l’intérêt général de la population en refusant d’être complices de la prise en otage des clients de La Poste Burkina Faso par l’attitude du gouvernement », a indiqué le sieur Goh. Le syndicat a donc décidé de la suspension de la grève pour une reprise du travail ce lundi 27 mai 2019 sur toute l’étendue du territoire.


Le travail reprend, mais pour le syndicat, le départ de leur Directeur général est toujours d’actualité. « Il y a une rupture de confiance entre le personnel et le Directeur général. Mais nous avons décidé de travailler car c’est La Poste qui a fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui », a-t-il conclu.

M.K

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici