La Poste Burkina : Des lettres écrites par des élèves primées

32
La Poste Burkina :  Des lettres écrites par des élèves primées

La 49e édition du concours national d’écriture de lettre organisé par La Poste Burkina a dévoilé ses lauréats ce 7 novembre 2019 à Ouagadougou. Sur 2298 participants enregistrés, les dix meilleures lettres ont été récompensées, avec en tête celle de Cédric Konkobo du Lycée de l’alliance chrétienne de Ouagadougou.

La Poste Burkina a encore perpétué la tradition en organisant la 49e édition du concours national d’écriture de lettre à l’intention des élèves des lycées et collèges du Burkina.

Pour cette édition, l’objectif était de promouvoir l’art de l’écrire chez les élèves et également faire découvrir les nouveaux timbres que la Poste Burkina met sur le marché chaque année. Car, constate son directeur général, Nabi Issa Coulibaly, « les élèves et même les adultes ne connaissent plus les timbres que La poste Burkina émet chaque année ».

À travers ce concours, quelques timbres arrivent à être vendus, même si ce n’est pas l’objectif principal, dit-il. Et de poursuivre : « Le seul critère qui peut distinguer les hommes, c’est leur capacité de communication, leur capacité d’influence, leur capacité de convaincre autrui et cela ne passe que par l’art de parler, l’art d’écrire. »

Sous le thème « Ecrire une lettre à propos de ton héros », 2298 élèves des lycées et collèges du Burkina étaient en compétition. A l’arrivée, c’est Cédric Konkobo, élève en classe de 4e au Lycée de l’alliance chrétienne de Ouagadougou, qui s’adjuge le premier prix avec une moyenne de 18,75/20. Il remporte ainsi une motocyclette, un compte épargne d’un montant de 20 000FCFA logé à la Poste Burkina et des fournitures scolaires. Sur le podium, il est suivi de Jérémie Rouamba du Complexe scolaire Sainte famille de Ouagadougou et de Balirabou José du lycée notre dame des Victoires.


Un professeur de maths héros

Une commission de 20 professeurs de français a été commise à la double correction des œuvres transmises.

Le héros révélé par le lauréat Cédric Konkobo a été son professeur de mathématiques, Monsieur Yonli. Selon l’élève, il est un héros pour son exemplarité, son sens de l’écoute envers ses élèves. « C’est un professeur qui se préoccupe de l’avenir de ses élèves. Parfois, lorsqu’il y a un problème ou s’il remarque qu’un élève a un problème, il lui vient immédiatement en aide. Lorsque le problème persiste, il interpelle ses parents afin qu’ils trouvent une solution. C’est un professeur aussi qui adore donner beaucoup d’exercices et c’est une partie de lui que j’adore parce que j’aime faire des exercices surtout en mathématiques », explique Cédric Konkobo.


Cette compétition, en plus de susciter l’émulation au sein des élèves, a récompensé les plus jeunes participants et la meilleure école participante. Ainsi, le Prytanée militaire de Kadiogo est reparti avec les lots de la meilleure école participante grâce aux trois prix que ses élèves ont remportés. Jérémie Rouamba du collège Sainte famille de Ouagadougou âgé de 13 ans est le lauréat le plus jeune à côté de Anastasie Tapsoba du Juvénat fille saint Camille de Ouagadougou âgée de 14 ans .


Mariam Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici