La Ligue des Consommateurs du Burkina chez la Présidente de l’ARSE : Les préoccupations des consommateurs d’électricité au cœur des échanges

29

La Ligue des Consommateurs du Burkina chez la Présidente de l’ARSE : Les préoccupations des consommateurs d’électricité au cœur des échanges

La gestion des litiges qui opposent les consommateurs et la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) dans leur relation contractuelle et la problématique des pénalités de retard, tels sont les sujets qui ont été abordés d’entrée de jeu par le Président de la LCB. « Quand notamment les consommateurs ont des litiges dans le cadre de leur relation contractuelle avec la SONABEL, comment l’ARSE peut-elle aider à les résoudre » ?

« C’est une question légitime de la part de votre association dont le but est de rechercher les solutions aux préoccupations des consommateurs en général et celles liées au service public de l’électricité en particulier », a fait remarquer la Présidente. Aussi, entourée de ses proches collaborateurs, elle a indiqué que hormis les missions relatives au respect des textes législatifs et réglementaires régissant le secteur de l’énergie, à l’équilibre financier du secteur et à la proposition à l’Etat des tarifs applicables dans le secteur de l’énergie, l’ARSE est chargée de préserver les intérêts des usagers du service public de l’énergie, de protéger les droits des opérateurs du secteur et de régler les litiges dans le secteur de l’énergie entre les différents acteurs.

A cet égard, l’ARSE est le recours des usagers et des consommateurs lorsqu’ils ont des litiges qui n’ont pas eu de solutions de la part de l’opérateur, en l’occurrence la SONABEL. « Tous, tous ceux qui à ce jour nous ont saisis par rapport à leurs litiges ont été satisfaits », a-t-elle relevé.

La Ligue des Consommateurs du Burkina chez la Présidente de l’ARSE : Les préoccupations des consommateurs d’électricité au cœur des échanges
Le Président de la LCB, M. Pierre Nacoulma, avec à sa droite la responsable chargée des litiges Mme Maimouna Ilboudo/Diallo et le chargé de communication M. Boris Edson Yaméogo

Pour ce qui concerne la question des pénalités de retard, notamment leur mode opératoire dans le but d’insuffler plus d’équité et de justice dans ce domaine, « C’est l’un des objectifs du Gouvernement à travers le Ministère de l’Energie dans le cadre de l’adoption des textes d’application de la nouvelle loi portant réglementation générale du secteur de l’énergie au Burkina Faso », a souligné la Présidente de l’ARSE.

D’autres sujets liés aux capacités de la SONABEL, aux modalités de dédommagements des abonnés en cas de sinistres et au respect des calendriers des délestages ont fait l’objet d’échanges entre la délégation de la LCB et l’ARSE. Au terme de cette rencontre qui intervenait pour la première fois entre la LCB et l’ARSE, c’est avec une réelle satisfaction que la Présidente et son hôte se sont quittés en prenant l’engagement de retenir à l’avenir cette forme de rencontres comme cadre d’échanges autour des préoccupations des consommateurs de l’électricité.

Yaya SOURA
ARSE/Directeur de la Communication
et de la Documentation
[email protected]

Lefaso.net