La Journée internationale de la femme célébrée en différé à Poa

135

A instar des différentes localités du Burkina Faso, les femmes de la commune rurale de Poa ont sacrifié à la tradition, en célébrant la 160ème journée internationale de la femme. C’était le samedi 8 avril 2017 à Poa. Allocution, prestations d’artistes, et remise de prix  ont ponctué la cérémonie commémorative.

Poa localité Située à 30 km de Koudougou, chef-lieu de la région et à 70km de Ouagadougou, la Commune de Poa s’étale sur une superficie de 231 km2 avec une population estimée à 30.317 habitants, selon le recensement général de la population de 2006.

Le conseil municipal avec à sa tête le maire Daouda Bagué  n’a pas voulu que les femmes de la commune reste en marge de cette journée dédiée à la femme. Pour ce faire, la commune a procédé le samedi 8 avril 2017 à la commémoration de la 160 ème journée internationale de la femme en différé dans la commune rurale de Poa.

Les femmes sont venues des quatre coins de la commune pour marquer d’une pierre blanche la 160ème journée internationale de la femme patronnée par Seydou Zagré, directeur de cabinet du président du Faso, et parrainée par Fofana Assétou YAMEOGO, députée à l’assemblée nationale.

La commémoration de cette journée dans la commune de Poa a connu la présence des fils et filles de la commune, ainsi que d’autres personnalités. La journée internationale de la femme a été officialisée par l’assemblée des Nations Unies en 1977.

« La célébration de cette journée d’hommage à la femme se présente comme le moment idéal pour marquer un arrêt afin de dresser le bilan des progrès réalisés, identifier les difficultés auxquelles les femmes font face et initier des actions pour améliorer les conditions de vie de la femme », a dit le Maire Daouda Bagué. 

200 chèvres pour lancer le projet d’élevage de petits ruminants

Au nom du conseil municipal, il s’est engagé à initier un projet d’élevage de petits ruminants au bénéfice de 200 femmes vulnérables de la commune. Séance tenante, il a donné une contribution personnelle de 20 chèvres au profit du projet.

Deux opérateurs économiques natifs de Poa ont également pris l’engagement de donner 100 chèvres au profit du projet. En rappel, au niveau national, la réflexion a été axée sur l’exclusion sociale des femmes à travers le thème : « Valeur morale de la personne humaine : responsabilité des communautés dans la lutte contre l’exclusion sociale des femmes ».

La coordonatrice communale des femmes de Poa, Aminata W. Zongo, a fait une mention spéciale à toutes les filles et les femmes. Les cinq premières femmes qui ont pris part à la course cycliste ont été primées au cours de la cérémonie. La cérémonie commémorative s’est terminée par une visite aux tisseuses de Poa.

Michel Yaméogo

Correspondant de Burkina 24

Burkina24.com