La direction générale des loisirs valorise les jeux de société à travers un salon

25

La direction générale des loisirs du ministère des sports a organisé la première édition du Festival des jeux de société le dimanche 21 octobre 2018 au Stade du 4 août de Ouagadougou. Ce festival a permis de mettre en compétition des acteurs de la pétanque, du jeu de dame, du jeu d’échec, du scrabble et de la belote.

La direction générale des loisirs valorise les jeux de société à travers un salon
Le jeu d’échec était présent au salon des jeux de société

Pour sa première édition, le Festival des jeux de société organisé par la direction générale des loisirs du ministère des sports et des loisirs a regroupé 148 participants venus de 64 clubs.

« Contrairement aux sports qui sont très bien connus les loisirs ne sont pas une discipline mineure, ils ne sont pas seulement très bien connus comme tel. Nous voulons amener les populations à la pratiquer, à s’y adhérer parce que les loisirs sont très importants pour le développement de la société », explique le directeur général de la direction des sports et loisirs, Vouhoun Tamini.

C’est cette idée qui a sous-tendu l’organisation de la première édition du Festival des jeux de société. Pendant toute la journée du dimanche 21 octobre 2018, les scrabbleurs, joueurs de belote, du jeu d’échec, de dame et de pétanque ont rivalisé au Stade du 4 août de Ouagadougou.

La résurrection du Waré en ligne de mire…

La compétition a permis de révéler des talents comme le jeune gamin de six ans,  Aurélien Sawadogo qui s’est mesuré pendant ce festival à des pratiquants ayant l’âge de son papa et de son grand-père. Même s’il a terminé sixième sur les six participants, il a démontré qu’il a de la qualité dans ce jeu pourtant très peu connu au Burkina Faso et qui n’est pas encore structuré en fédération.

L’objectif en invitant de telles disciplines non encore structurées, c’est de leur offrir d’entrer dans cette phase pour être officiellement reconnues par le ministère des sports et des loisirs. « Nous avons par exemple le Waré qui est une discipline traditionnelle que nous tenons à ressusciter », a confié Vouhoun Tamini.

La direction générale des loisirs valorise les jeux de société à travers un salon
Le jeu de scrabble était également présent

A l’issue de cette journée de compétition,  ce sont Clément Guissou (Jeu d’échecs),  Aboubacar Sawadogo, (jeu de dames), Yves Roland Somé (Scrabble), Sylvain Tapsoba (belote) et la doublette Boureima Ouédraogo-Kassoum Sawadogo de l’AS SONAPOST qui sont sortis vainqueurs dans leurs disciplines.

20 scrabbleurs, quatre équipes de belote de deux joueurs, six joueurs du jeu d’échec, 28 damistes et 74 équipes de pétanque composée de doublette chacune ont pris part à ce festival.

Le représentant du ministre des sports et des loisirs Kouda Sylvestre, chargé de mission dans ce département ministériel a salué l’engouement lors de ce festival. S’il reconnait qu’il y a un écart entre les jeux de société ou de loisirs avec le sport, il estime qu’il faille multiplier les phases de promotions pour un meilleur développement des loisirs au Burkina.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com