La contribution du sport à l’amélioration de l’économie nationale à l’étude

164

Pour permettre au sport et aux loisirs de contribuer à hauteur d’un taux de 10% à la croissance de l’économie nationale, le ministère des sports et loisirs organise depuis le lundi 18 juin 2018 à Ouagadougou un séminaire où participent plus de 400 experts venus de plusieurs structures sportives, administratives etc.

C’est parti pour le séminaire national pour l’amélioration de la contribution du sport à l’économie nationale depuis ce lundi 18 juin 2018 sous le thème « Améliorer la contribution du sport et des loisirs à la croissance de l’économie nationale ». Dans le Plan national de développement économique et social (PNDES), il est attendu que le sport contribue à 10% du sport à la croissance de l’économie nationale.

Il s’agit de se servir de ce séminaire pour débattre des problèmes du domaine et appréhender la contribution que chacun pour peut apporter pour booster le développement du sport et des loisirs au Burkina selon le président du comité d’organisation Boureima Sy.

Pour le ministre des sports et des loisirs Daouda Azoupiou ce séminaire « offre une occasion d’envisager les voies et moyens de la réalisation de ces objectifs qui sont assez élevés. En effet, il est attendu de nous de conduire les mutualisations organisationnelles, institutionnelles et fonctionnelles pour atteindre un taux de 10% comme contribution de notre domaine à la croissance de l’économie nationale ».

« Des échanges féconds et productifs attendus »

Il attend de ce séminaire « des échanges féconds  et productifs », des actions à prendre pour l’atteinte des objectifs qui est de réfléchir sur le financement du sport et des loisirs, dégager les voies et moyens de professionnalisation de la gestion du sport, développer le sport à la base, la mise en place d’infrastructures sportives, etc.

A l’issue de ce séminaire, des outils seront dégagés pour atteindre l’objectif fixé dans le PNDES en matière de sport, identifier des sources de financement pérennes, élaborer des programmes de base et la pratique du sport par tous.

Ce séminaire sera donc animé par les experts François Blaquart, enseignant d’Éducation physique et sportive (EPS) et diplômé de gestion d’entreprise, un spécialiste des programmes d’éducation et les formations en administration du sport, des évènements sportifs et du business du sport en vue de la Coupe du Monde 2012 au Qatar  Gérard Akindes,  une consultante en stratégie et management du sport Gladys Bezier et Diamil Faye.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Burkina24.com