Kenya : 400 diplômés TIC recrutés pour veiller sur les systèmes informatiques du gouvernement

213

Le journal « The Nation » rapporte que le gouvernement kenyan a lancé le recrutement de 400 diplômés en technologie de l’information et de la communication. Le recrutement rentre dans le cadre du « Programme présidentiel pour talents numériques », géré par l’Autorité des TIC du Kenya (ICTA) et dont la première phase, l’identification des talents numériques, a été initiée en 2014.

Ces diplômés recevront une nouvelle formation afin d’être aptes à gérer les systèmes TIC des agences d’Etat et ministères.

Leur nouvelle formation portera essentiellement sur le gouvernement, ses organisations et les services offerts aux citoyens. Les diplômés TIC, intéressés par le recrutement, peuvent postuler depuis le 28 février dernier à l’adresse www.digitalent.go.ke. La réception de leur dossier sera fermée le 14 mars 2016.

Le recrutement engagé par l’Etat survient après un audit interne mené en 2015 sur les systèmes informatiques du gouvernement. Cet audit a révélé d’importants risques de cyber-sécurité et un manque de personnel compétent pour y faire face.

Le Kenya compte d’ailleurs dépenser la somme de 13 milliards de Shilling, cette année, pour faire face aux attaques cybercriminelles que subissent les représentations de l’Etat.

(Sources : Agence Ecofin)

Synthèse de Noufou KINDO

Burkina 24

Burkina24.com