Journées promotionnelles du « Moringa » : Valoriser la filière pour améliorer la santé des populations

61

Journées promotionnelles du « Moringa » : Valoriser la filière pour améliorer la santé des populations

Les deux premières éditions des journées promotionnelles du « Moringa » avaient été organisées par le Réseau Ouest Africain des chercheurs dans le domaine des substances naturelles (WANNPRES). Mais, la troisième édition se tient dans un contexte particulier marquée par la création d’une Filière moringa au Burkina (FIMOB) depuis le 18 janvier 2017. C’est donc, cette structure qui organise l’édition 2017. Ainsi, la coordonnatrice de la FIMOB, Dr Hassanata Millogo est la présidente du comité d’organisation.

Ces journées promotionnelles visent à améliorer la santé des populations. D’où le thème « valoriser le Moringa pour l’amélioration de la santé des populations ». « C’est une plante très prisée aujourd’hui au regard de ses vertus thérapeutiques et nutritionnelles. On va donc la valoriser au plan nutritionnel, au plan de la santé et au plan économique », a précisé la coordonnatrice de la FIMOB.

Valoriser le moringa pour lutter contre le chômage

La valorisation de cette plante et partant, la filière devrait aussi permettre de lutter contre la malnutrition, mais aussi de fixer les jeunes dans leur terroir à travers la création d’emplois. L’objectif est de créer une filière moringa au niveau sous-régionale. C’est dans ce cadre que des pays comme le Niger, la Mauritanie vont participer à l’édition 2017. Toute chose qui permettra un partage d’expériences entre chercheurs, producteurs et transformatrices du Moringa de ces pays avec ceux du Burkina.

La France est également annoncée pour prendre part à la 3e édition.
Au cours de ces journées promotionnelles qui se dérouleront du 16 mai au 21 mai 2017, il est prévu des expositions-ventes de mets (biscuits, gâteaux, haricots…) et des plantes médicinales à base de « Moringa ». C’est donc l’occasion pour la population de découvrir davantage cette plante et ses multiples vertus. Cette exposition se tiendra au siège du FESPACO où seront dressés des stands dont les frais de location varient entre 20 000F et 70 000F durant la semaine. La cérémonie d’ouverture et de clôture, les conférences publiques et les ateliers de formations auront lieu au Conseil burkinabé des chargeurs (CBC).

Une plante aux multiples vertus

Cette 3e édition devrait coûter 21 millions de FCFA aux organisateurs qui peinent à boucler le budget. Des partenaires sont donc toujours attendus pour permettre de faire de cette fête de l’arbre du paradis une véritable réussite. Car, les vertus de la plante ne sont plus à démontrer. « Le moringa permet de soigner un grand nombre de pathologies telles les maladies diarrhéiques, les maux de ventres, la malnutrition. Il favorise également la culture d’autres plantes, peut être utilisé pour purifier l’eau ainsi que dans l’alimentation du bétail et son huile à une grande valeur nutritive », a précisé Dr Millogo. C’est pourquoi, elle invite la population à venir découvrir davantage cette plante.

Moussa Diallo et Jude Kiénou (stagiaire)
Lefaso.net

Lefaso.net