Journée missionnaire mondiale: les jeunes invités à s’approprier la dimension missionnaire de l’Eglise

42

L’archidiocèse de Ouagadougou a célébré le dimanche 21 octobre 2018 la 92e journée missionnaire mondiale. La célébration eucharistique présidée par Mgr Léopold Ouédraogo, évêque auxiliaire de Ouagadougou s’est déroulée au Centre spirituel Jean Paul II à la paroisse Saint Guillaume de Tanghin. Cette célébration diocésaine, deuxième du genre, avait pour objectif d’inviter les chrétiens et surtout les jeunes à s’approprier la dimension missionnaire de l’Eglise Catholique.

Cette édition 2018 de la journée missionnaire mondiale a été placée sous le thème : « Avec les jeunes, portons l’évangile à tous ». Pour Mgr Léopold Ouédraogo, cet accent mis sur les jeunes démontre que ces derniers constituent le fer de lance de la mission.  « Pour l’appel à la vocation, le seigneur ne vas pas appeler des octogénaires. Il va commencer par des jeunes comme il l’a commencé avec Jean, Jacques, André, Philippe. Donc on a mis l’accent sur les jeunes pour que chaque jeune se sente suffisamment conscient de sa mission, de vivre comme le Christ le demande, de manière à bâtir un monde de justice, de paix et d’amour » a fait savoir Mgr Ouédraogo.

Au delà des  jeunes, le prélat a invité tous les chrétiens à être des missionnaires et de ne plus se contenter du baptême. A l’en croire, tout chrétien doit être missionnaire car dans l’évangile de Saint Mathieu, Jésus a demandé à tous les baptisés d’aller dans toutes les nations pour annoncer la bonne nouvelle. Outre cela, les chrétiens se doivent d’avoir des comportements exemplaires inspirés de la vie du Christ.  « La première mission que nous voyons est de vivre en esprit et en vérité notre foi de chrétien de manière à ce que ceux qui nous voient vivre voient une transparence qui les conduisent au Christ » a-t-il indiqué. 

Au cours de son homélie, l’évêque auxiliaire citant des statistiques de 2016 a laissé entendre que le nombre des catholiques augmente globalement. L’Afrique et l’Asie étant les continents qui ont observé cette croissance.

Nombre de catholique en hausse

« L’Afrique a enregistré en une année 6 265 000 nouveaux chrétiens et en Europe moins de 245 000 chrétiens. Même constant  pour les prêtres. Plus 1 181 en Afrique et moins 2 583  en Europe. Pour les religieuses, plus 943 en Afrique et moins 8370 en Europe. C’est-à-dire que tout le monde a les yeux tournés vers les églises d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud pour un regain de vitalité » a expliqué Mgr Léopold Ouédraogo. Pour ce faire donc, il a invité  donc les Africains à évangéliser à leur tour dans les pays européens.

L’abbé Herman Renaud Kientéga, directeur diocésain des Œuvres pontificales missionnaires (OPM), a exprimé toute sa joie et sa satisfaction pour la réussite de la deuxième célébration diocésaine.  A l’issue de cette célébration, il a indiqué que l’ensemble des fidèles et le clergé ont prié pour la mission car étant l’essence de la vie de tout chrétien. 

Au cours la messe, il a été procédé à la quête impérée, (quête affectée à des causes spécifiques pour soutenir l’église dans ses efforts majeurs). Les fidèles de la paroisse hôte de cette célébration ont pu mobiliser la somme de plus de 4 millions de F Cfa au profit de l’Eglise universelle. La journée a été clôturée par un concert de chorales et d’artistes religieux, le tout agrémenté par une kermesse au sein du Centre spirituel Jean Paul II qui a accueilli la célébration.

En rappel, la Journée missionnaire mondiale a été crée en 1926 par le pape Pie XI afin de célébrer la catholicité et la solidarité universelle. La journée missionnaire mondiale est fixée chaque année à l’avant dernier dimanche du mois d’octobre. Si dans certains pays, l’on consacre une semaine pour célébrer cette journée, au Burkina Faso, elle se déroule durant le mois d’octobre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fasozine