Journalisme et communication au Burkina : L’ISTIC présente son savoir-faire

304

L’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) a organisé une visite guidée de ses installations, ce jeudi 5 mars 2020 à Ouagadougou. L’objectif est de présenter la performance et le savoir-faire des apprenants.

Les responsables de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) ont présenté, ce jeudi 5 mars 2020 à Ouagadougou, la performance et le savoir-faire de leurs apprenants.

C’est à travers une visite guidée entrant dans le cadre des masters class de l’ISTIC débutés depuis le 27 février 2020. Cette activité pratique a été organisée essentiellement par les étudiants en communication. Elle a débuté par la visite des locaux de l’institut et s’est achevée par une conférence de presse animée par les étudiants.

L’exercice a permis aux stagiaires d’entrer en confrontation réelle de leurs métiers. A entendre Abem Aousséghé, directeur pédagogique représentant le directeur général de l’ISTIC, cette activité se veut non seulement une occasion de rendre encore plus visible l’institut, mais aussi et surtout permettre aux apprenants de palper les réalités du terrain.

« Nos étudiants ont reçu une formation adéquate »

« Nous avons voulu également, par cette activité, présenter au public burkinabè nos étudiants qui bientôt seront sur le marché de l’emploi. Nos étudiants ont reçu une formation adéquate », a rassuré Abem Aousséghé. Il s’agit également, a-t-il ajouté, de lancer un appel à ceux qui veulent se former en journalisme, en communication et en TIC que l’ISTIC est une destination qui rassure.

Selon Paul Ismaël Bicaba, enseignant en communication, cette activité a consisté, pour les étudiants en communication, de se mettre en situation réelle de terrain en ce qui concerne l’événementiel. Les techniques de production d’un dossier de presse et d’une déclaration liminaire ont fait également partie des modules.

« L’idée, c’est d’avoir des ressources humaines compétentes. C’est une forme de restitution pour nous en tant qu’enseignants de voir si les différents conseils que nous avons prodigués aux apprenants ont été bien assimilés », a confié Paul Ismaël Bicaba.

Il s’est dit satisfait du travail fourni par les étudiants et leur implication depuis le lancement de ces masters class.  « C’est un premier exercice de ce genre pour les étudiants en communication. L’appétit vient en mangeant. Et nous espérons qu’au fil des exercices, les étudiants acquerront les compétences nécessaires pour leur performance », a-t-il conclu.

Willy SAGBE (Stagiaire)

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici