IUTS : « Il n’était pas opportun » (Adama Sosso 2e vice-président de l’UPC)

72

La décision du gouvernement d’étendre l’Impôt sur les traitements et salaires (IUTS) aux indemnités et primes des agents du public n’est pas opportun, a estimé jeudi Adama Sosso deuxième vice-président de l’Union pour le Progrès et le Changement UPC, le principal parti de l’opposition. Il a fait cette déclaration au cours d’une conférence de presse axée sur l’organisation des activités entrant dans le cadre de la commémoration des 10 ans d’existence du parti.

« Dans la situation actuelle de précarité générale il n’était pas opportune de vouloir encore diminuer le pouvoir d’achat des travailleurs nous pensons que l’Etat a besoin de recettes et peut trouver ces recettes ailleurs nous connaissons également là où on peut trouver l’argent mais pas forcément sur l’IUTS » , a-t-il indiqué.

Les activités commémoratives des 10 ans d’existence du parti se dérouleront du 29 février au 1er mars 2020. Le thème de cette célébration est « 10 ans de l’UPC, le combat pour le vrai changement ». Au programme des festivités : un panel, une exposition photo, une projection vidéo sur l’histoire du parti, un don de sang et un cross populaire.

Outre l’annonce du programme d’activités de son 10e anniversaire, le parti du lion a affirmé qu’il se porte bien et qu’il est prêt pour les élections à venir.

Arrivé deuxième à la présidentielle de 2015, l’UPC compte 33 députés à l’Assemblée Nationale sur 127. Le parti a été créé le 1er mars 2010 dans le but de conquérir le pouvoir d’Etat. Et pour gagner en 2020, il souhaite regrouper davantage à travers une coalition qui compte à ce jour une vingtaine de partis. Sa ligne idéologique est le libéralisme.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici