ISTIC : « Je sors satisfait du contenu et de l’audace des étudiants » (Pr Luc Marius Ibriga)

58

L’Institut des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ISTIC) prépare la sortie de la 31ème promotion des stagiaires. A l’occasion, l’institut a déroulé une panoplie d’activités dont une soirée cinématographique.

Voulue par la direction de l’ISTIC, la soirée cinématographique est un cadre de valorisation des productions des élèves stagiaires. Des productions réalisées à l’occasion des soutenances de fin cycle. Deux  films que l’école de journalisme ont été présentés au grand public. Il s’agit d’un film documentaire sur le Larlé Naaba et un autre sur les communautés homosexuelles.

Cette soirée de projection a drainé du monde venu admirer le chef-d’œuvre des élèves stagiaires. « Je sors de cette projection satisfait du contenu et de l’audace des étudiants », a indiqué le Pr Luc Marius Ibriga, contrôleur général d’Etat. Une affirmation qui donne du tonus aux étudiants. 

Les professionnels ont apprécié

Aux yeux des professionnels, le constat est le même. « Je trouve le travail est très bien », a indiqué Daniel Sanou, réalisateur. C’est donc dire qu’avec l’aide des différents directeurs de mémoire, les élèves ont effectué   un vrai travail professionnel. Et qui dit travail, dit forcement difficultés. En termes de difficultés, les étudiants ont reçu leurs doses. « Il y a tellement de difficultés. Le simple fait de prononcer le mot homosexuel pose un problème », a indiqué Augustin S. Sanou, réalisateur du film sur l’homosexualité.


Une vue des spectateurs du jour

Il convient de noter que c’est avec de faibles budgets que les élèves stagiaires ont réalisé ces films. Sur le document sur le Larlé Naaba, la réalisatrice, Alizèta Koanda dit avoir investi environ 200.000 francs CFA. Cependant, par rapport au produit final, les sectateurs sont « agréablement surpris » de la qualité des productions.

Basile SAMA

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici