Intoxication alimentaire à Didyr (centre-ouest) : 12 morts et 2 personnes hospitalisées(ministre de la santé)

58

12 personnes
sont mortes et 2 autres ont été hospitalisées au CHU de Bogodogo après avoir
mangé des céréales contaminées au pesticide lors d’une festivité à Didyr
(centre-ouest du Burkina). L’annonce a été faite mercredi par la ministre de la
santé Claudine Lougué invitée du journal de 19h30 de la télévision BF1.

« Au total
c’est une vingtaine de personnes qui a été contaminée et il y a eu 12 morts.
Deux personnes sont hospitalisées au CHU de Bogodogo dont une personne dans un
état critique et il y a 6 personnes sous surveillance », a déclaré la ministre.

Elle
explique que les victimes ont consommé un aliment contaminé au pesticide. « Il y
a eu des festivité dans la famille et le reste de farine qui a servi à faire du
zoom koom a été séché. Et cette farine séchée a été incorporée à de la céréale,
du petit mil et à des feuilles de haricots pour faire ce qu’on appelle du
Gnongon (mets local). Toute cette vingtaine de personnes a consommé ce gnongon.
Le laboratoire national de santé publique a été activé, et il a fallu procéder
à des analyses. Il y a eu des prélèvements biologiques. De l’analyse, il
ressort que les céréales utilisées étaient intoxiquées aux organochlorés
c’est-à-dire les pesticides ».

La ministre a invité les populations à faire attention aux pesticides non homologués qui entrent sur le territoire burkinabè. « En cette période de soudure, les céréales conservées avec des pesticides qui servent de semences sont souvent consommées alors que c’est très dangereux », a-t-elle ajouté.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici