Internet accessible et abordable en Afrique : Le Burkina classé 25e sur 27 pays

71

La coalition mondiale « Alliance for Affordable Internet », a publié son rapport 2017 sur l’accessibilité de l’internet dans le monde. La bonne nouvelle, selon l’étude, « c’est que nous savons ce que nous devons faire pour remédier à la situation et rendre internet accessible à tous« . Dans ce nouveau classement, le Burkina Faso occupe la 25e place en Afrique et la 54e place mondiale.

Il en ressort que l’Afrique, malgré une légère amélioration, affiche toujours les conditions d’accès à Internet les plus difficiles dans le monde. Sur les 58 pays, objet du rapport d’étude, ne figurent que 27 nations africaines dont 10 qui affichent un niveau d’accessibilité Internet supérieur ou intermédiaire.

Ce niveau d’accessibilité n’est pas évalué en fonction du prix de l’accès à Internet, mais selon l’infrastructure TIC déployée ainsi que le cadre politique en place pour encourager son extension, et  le taux actuel d’adoption du haut débit ainsi que le cadre politique en place pour permettre un accès équitable.

Maurice conserve son titre de nation africaine la mieux préparée en matière de TIC et Internet. Le pays est celui qui offre la meilleure accessibilité Internet sur le continent. Après Maurice, suivent le Maroc, le Nigeria, le Botswana, la Côte d’Ivoire, le Rwanda. Le Burkina Faso occupe la 25e place en Afrique et la 54e place mondiale. Ce qui laisse percevoir que le « Pays des Hommes intègres » a toujours du chemin à parcourir en matière d’accès à l’internet abordable.

Internet accessible et abordable en Afrique : Le Burkina classé 25e sur 27 pays

Il faut noter que dans plusieurs pays d’Afrique, la fibre optique qui doit améliorer la connectivité des populations, est en cours de déploiement. Elle couvre encore difficilement tout le pays et l’accès aux tronçons déjà actifs reste limité pour une très grande partie de la population.

Des recommandations formulées…

Pour l’ »Alliance for Affordable Internet »,  des mesures politiques en faveur de l’Internet ne doivent plus seulement rester sur papier, elles doivent être appliquées sur le terrain. Selon un résumé de l’étude établie par l’Alliance, l’année 2017 constituera une étape importante de l’histoire du monde car la pénétration mondiale d’internet s’élèvera à 50%.

« Bien que l’accès à internet soit devenu une attente quotidienne pour un grand nombre, cette année est bien la première fois que la balance penche plus en faveur d’un monde connecté que précédemment. Mais pour la moitié du monde qui reste loin d’internet, en majorité des femmes des pays en voie de développement, cette nouvelle tendance signifie qu’elles seront encore davantage laissées pour compte pendant que la révolution numérique se poursuit à plein régime« , peut-on lire.

Cependant, différentes recommandations ont été formulées. Il est en effet conseillé aux Etats d’utiliser des solutions d’accès publics pour rattraper la facture numérique, encourager la concurrence sur le marché grâce à des réglementations intelligentes, mettre en application les utilisations innovatrices du spectre grâce à la politique de transparence, agir de façon urgente pour favoriser la création d’infrastructures et le partage des ressources, faire une bonne utilisation des fonds universels de service et d’accès, garantir que la bonne planification sur le haut débit aboutisse à une mise en œuvre effective.


Classement des pays africains où Internet est plus abordable :

1-  Maurice (8e place mondiale)

2-  Maroc (11e)

3-  Nigeria (13e)

4-  Botswana (15e)

5-  Côte d’Ivoire (18e)

6-  Rwanda (21e)

7-  Afrique du Sud (22e)

8-  Ghana (26e)

9-  Bénin (29e)

10- Kenya (30e)

11- Namibie (31e)

12- Ouganda (32e)

13- Tunisie (34e)

14- Egypte (36e)

15- Zambie (37e)

16- Gambie (38e)

17- Tanzanie (39)

18- Mali (44e)

19- Mozambique (45e)

20- Sénégal (47e)

21- Zimbabwe (50e)

22- Malawi (51e)

23- Cameroun (52e)

24- Soudan (53e)

25- Burkina Faso (54è)

26- Ethiopie (55e)

27- Sierra Leone (56e)


Synthèse de Noufou KINDO

Burkina 24

 

Burkina24.com