Incident à Tenkodogo : Le témoignage d’un chauffeur routier

195

Ahmed Kaho, chauffeur routier, qui affirme avoir été bastonné à Tenkodogo, relate les faits des échauffourées entre les chauffeurs routiers et les forces de défense et de sécurité à Tenkodogo le 1er août 2017. C’était lors du point de presse organisé par l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) pour lancer la grève illimitée à compter de ce mercredi 9 août 2017, que Burkina24 l’a rencontré.

En rappel, c’est suite aux bastonnades que certains chauffeurs routiers ont subies pour refus de paiement de la redevance ( 25 000 F CFA) de passage aux postes de contrôle juxtaposés de Cinkansé par les forces de défense et de sécurité que l’URCB avait décrété un mot d’ordre d’arrêt de travail illimité, le 4 août dernier.

Ce mot d’ordre a été levé le 5 août après la signature d’un accord avec le ministère des transports. Suite aux propos du ministre de la sécurité, les transporteurs routiers ont relancé une grève illimitée à partir de ce mercredi 9 août.

Jules César KABORE

Burkina 24

Burkina24.com