Incendie de la forêt amazonienne : Jair Bolsonaro sous le feu des critiques

118
Incendie de la forêt amazonienne : Jair Bolsonaro sous le feu des critiques

Depuis quelques mois, la forêt amazonienne est confrontée au pire incendie de son histoire. Des milliers d’hectares sont en train d’être consumés par le feu. Le président brésilien, Jair Bolsonaro, est accusé « de négligence et d’indifférence » dans la gestion de cette catastrophe.

Le « poumon de la terre » est en feu. Des hectares de forêt partent en fumée depuis quelques mois. C’est la consternation au plan mondial. Le riche patrimoine que compte la forêt amazonienne se décime. Les causes de ces incendies sont multiples. Mais pour de nombreux experts climatiques, la politique économique du gouvernement brésilien en est la principale cause. En effet, depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2019, le président brésilien Jair Bolsonaro mène une politique défavorable à la préservation de l’environnement.

Bolsonaro, le climato-sceptique

Le président brésilien est connu pour son climato-scepticisme. Il élabore des lois qui favorisent le défrichement des grandes forêts brésiliennes. Cette politique vise essentiellement à permettre aux lobbys agricoles d’exploiter les forêts sans une quelconque barrière. Des associations d’indigènes brésiliens et des écologistes ont plusieurs fois manifesté leur désaccord, accusant l’exécutif d’être à la base de cette hausse d’incendies dans la forêt amazonienne.

Mais la réponse du président aux critiques émises pour sauver cette forêt a choqué plus d’un : « J’accuse directement les ONG écologistes et les indigènes d’avoir intentionnellement créé les incendies afin d’attirer l’attention de la communauté internationale ».

Paris et Brasilia en froid

Dans ce bras de fer, écologistes et gouvernement se renvoient la balle. Cette crise écologique a même créé des discordes entre le président français Emmanuel Macron et le président brésilien Jair Bolsonaro. A l’occasion du sommet du G7 à Biarritz, le président français a déclaré que Jair Bolsonaro est un « menteur » qui a décidé de ne pas respecter ses serments climatiques. Paris va plus loin en menaçant le pouvoir brésilien de possibles sanctions économiques.

Les réactions ne se sont pas fait attendre du côté de Brasilia. En effet, le gouvernement brésilien a qualifié le président français « d’opportuniste et de colonialiste ».

Pour l’heure, de nombreux pays annoncent la mobilisation de fonds pour stopper le feu qui continue sa rage dans la forêt amazonienne. Il est temps donc d’agir !

Samirah BATIONO (stagiaire)

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici