Hôpital Yalgado Ouédraogo : Le service pédiatrie confronté à un surnombre d’enfants

170

Hôpital Yalgado Ouédraogo : Le service pédiatrie confronté à un surnombre d’enfants

Une particularité : il y a de plus en plus de nouveau-nés malades. La canicule en est une des causes. « Souvent, on amène un enfant qui fait la fièvre, et pleure. Quand je les reçois dans mon bureau climatisé, au bout de 05 mn, la température de l’enfant revient à la normale et il se tait, », confie un pédiatre.

Ce médecin rappelle aux mamans la nécessité de mettre régulièrement les enfants au sein. A la maison, précise-il, il convient d’éviter des endroits confinés et chauds en ouvrant portes et fenêtres surtout dans la journée pour permettre à l’air de circuler. Les cas de fièvre sont légion en cette période caniculaire quand on sait que l’organisme des nouveau-nés réagit vite aux variations de température.

Une autre explication au surnombre de malades, les nombreuses références provenant des centres de santé de niveaux inférieurs. Un pédiatre dit constater régulièrement que les week-end, il y a beaucoup d’enfants malades qui sont reçus dans son service. Il finit par se demander pourquoi c’est ainsi depuis des années ?

Service comunication du CHU- YO

Lefaso.net