Hacking : Un Sénégalais et son ami craquent une Tesla 3

222

Lors d’une compétition mondiale de recherche de failles informatiques, Amat Cama, un jeune Sénégalais et son binôme, Richard Zhu, ont réussi à craquer une Tesla 3, le dernier modèle de la marque automobile d’Elon Musk.

Le Sénégalais et son ami comptent parmi les premiers à réussir l’exploit de pirater une Tesla, la voiture électrique d’Elon Musk, rapporte « Le Monde ». C’est en mars 2019, lors du dernier « Pwn2Own », la plus importante compétition dans le domaine de la recherche de failles informatiques, qu’Amat Cama et son ami Richard Zhu, ont réussi à hacker, en moins de quinze minutes, le navigateur intégré de la Tesla 3.

« Une première étape qui permettra ensuite de chercher d’autres bugs dans la voiture », explique Amat. Ils espèrent réussir bientôt un piratage complet afin de contrôler le véhicule. « Nous y travaillons », assure-t-il dans un portrait réalisé par « Le Monde ».

« Nous sommes des White Hats (Chapeaux blancs), des hackers éthiques avec une expertise informatique. Notre but est de révéler des failles technologiques afin de permettre aux entreprises de les combler avant qu’elles soient exploitées par des gens malintentionnés », affirme le jeune Sénégalais de 27 ans.

La compétition « Pwn2Own » est d’ailleurs sponsorisée par Tesla Motors et Microsoft qui y voient une manière efficace de tester la sécurité de leurs produits. Organisée deux fois par an, en novembre à Tokyo et en mars à Vancouver, cette compétition de hacking oppose des équipes venues du monde entier.

« Nous nous sommes entraînés deux mois sur le logiciel de la Tesla pour trouver des failles, poursuit-il avant d’ajouter selon « Le Monde » : « Dix heures par jour, à lire du code et à avancer à tâtons. Il y a beaucoup d’essais et d’échecs avant de trouver un bug exploitable. Mais avec l’expérience, tu sais dans quelles parties du code peuvent se nicher les erreurs ». Les deux pirates sont déterminés à trouver toutes les failles avant qu’un Etat ou un groupe malintentionné n’y parvienne.

Synthèse de Noufou KINDO

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici