Grèves au Burkina : Des commerçants déplorent l’impact sur les affaires

46

L’Union nationale des petits et moyens commerçants du Burkina Faso (UNPMC-BF) a animé une conférence de presse le jeudi 13 juillet 2017 à Ouagadougou. L’objectif  était de déplorer les grèves  des agents de l’Etat qui ont des conséquences sur leurs activités.

L’UNPMC-BF était face à la presse le jeudi 13 juillet 2017 pour dénoncer les différentes grèves qui minent  le pays, a annoncé Rasmané Kologo,  président de l’union.

 Il le dit «sans nier la légitimité de certaines de ces revendications », au regard de certains conditions dans lesquelles exercent les agents. Mais pour lui,  toutes ces revendications doivent tenir compte de l’intérêt général de toute la population.

Il  a confié que cette grogne sociale a des conséquences néfastes sur l’économie nationale et paralyse progressivement le secteur privé qui risque de s’étouffer. Il a ajouté que le secteur privé joue un très grand rôle dans l’économie nationale et  «est même le pilier du développement économique ».

Rasmané Kologo a interpellé les travailleurs de l’administration publique et le gouvernement, afin qu’ils privilégient le dialogue et la concertation. « Notre pays revient de loin et a besoin de faire preuve d’endurance », a-t-il conclu.

 Aimé KPODA (Stagiaire)

Burkina24

Burkina24.com