Grève à La Poste : Les agents restent campés sur leur position

29
Grève à La Poste : Les agents restent campés sur leur position

Le Syndicat des travailleurs de la poste (SYNTRAPOST) a animé, ce mardi 14 mai 2019 à la Bourse du travail de Ouagadougou, une conférence de presse. Objectif, donner les raisons de la crise de confiance entre le directeur général Nabi Issa Coulibaly et le personnel.

Face à la presse ce mardi 14 mai, le secrétaire général du SYNTRAPOST, Gilbert Goh, et ses camarades ont dévoilé les raisons de leur position, à savoir le départ de leur directeur général Nabi Issa Coulibaly, « afin d’éclairer l’opinion publique ». Et s’ils ont décidé de tout dévoiler, disent-ils, c’est pour que l’opinion publique comprenne que la lutte qui est en train d’être menée est loin d’être une lutte d’intérêt personnel, mais plutôt une lutte pour la sauvegarde de la vie de plus de 120 familles et de celle de l’entreprise. Selon le SG du SYNTRAPOST, « si le climat social s’est dégradé au sein de La Poste, c’est à cause de la négligence du DG et sa non-prise en compte des points de vue des travailleurs ainsi que les différentes frustrations que le personnel a endurées ».

Gilbert Goh (à droite), SG du SYNTRAPOST

Un sentiment d’exaspération qui a conduit à son expulsion de l’entreprise par le personnel le mercredi 8 mai dernier. Les raisons de cette expulsion sont sa mauvaise gestion de façon générale, ont-ils indiqué. Car, selon eux, pendant que le DG dénonce l’utilisation des bons de caisse, il a lui-même battu le record de bons de caisse s’élevant à 100 millions de F CFA depuis 2018, non encore régularisé. Une information qui peut être vérifiée à l’Inspection générale des services et à l’agence concernée, à en croire les conférenciers.

Autre fait qui montre également sa mauvaise gestion, c’est l’engagement de plus de 300 millions de F CFA pour un changement inopportun d’identité visuelle qui, du reste, n’apporte aucune valeur ajoutée, a fait savoir le syndicat. De même, le changement incessant des membres de son équipe de direction est la preuve que le directeur général de La Poste n’accepte pas la contradiction des idées. À cela s’ajoute la présence de personnes de moralité douteuse à des postes stratégiques. Pour preuve, ils affirment que le secrétaire général actuel est impliqué dans la perte de neuf milliards de francs CFA dans l’affaire « Money Express » et le directeur en charge du patrimoine est reconnu coupable de plusieurs cas de malversations, etc.

Les agents de La Poste mobilisés pour suivre la conférence de presse

Gestion des ressources humaines

À ce niveau, les agents accusent leur DG de mépriser le métier de postier. Car il a qualifié les diplômes du métier postal, délivrés par l’École nationale des postes (Enaposte) et l’École multinationale supérieure des postes (EMSP) d’Abidjan, de simples attestations de stage.

Et pendant qu’il demandait au personnel de lui accorder une année d’exercice avant d’envisager la satisfaction éventuelle de leurs revendications, il a sollicité, auprès du conseil d’administration, une augmentation de rémunération et d’autres avantages liés à sa fonction. Ce qui lui a été accordé avec une indemnité de transport de 200 000 F CFA, alors qu’il dispose d’un véhicule de fonction dont la dotation en carburant est de l’ordre de 110 litres par semaine à la pompe d’essence de l’entreprise, etc.

Et selon les agents, c’est cette « mauvaise gestion du patrimoine de l’entreprise et surtout le mauvais management des ressources humaines » qui ont conduit le personnel à cette exaspération dont la situation actuelle est la résultante. « Et voyant les agissements des premiers responsables de l’entreprise, nous avons compris qu’ils ne veulent pas l’apaisement mais plutôt la confrontation ; nous aussi, nous resterons mobilisés jusqu’au départ du DG. Toutefois, il faut souligner que le dialogue n’est pas rompu, nous resterons toujours ouverts à toutes les voies de recours », ont-ils fait savoir.

Yvette Zongo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici