Grand banditisme à Ouaga : A 16 ans, il tue pour voler un ordinateur

270
Grand banditisme à Ouaga : A 16 ans, il tue pour voler un ordinateur

Les éléments du Service régional de la Police judiciaire (SRPJ) du Centre ont mis aux arrêts un groupe de 12 délinquants qui écumaient les quartiers Karpala, Cissin, Katr-Yaar et Balkuy. Vols à main armée, vols avec effraction, assassinat et recel sont qu’ils ont posés. Ils ont été présentés à la presse ce vendredi 17 janvier 2020 par le Commissaire du SRPJ, Sayibou Galbané.


Dans la soirée du 17 décembre 2019, aux environs de 19h30, alors qu’elle rentrait chez elle à Karpala, Charlotte Bambara, élève-institutrice, ne se doutait pas un seul instant qu’elle était suivie par des individus mal intentionnés. C’est devant sa porte qu’elle s’en rendra compte mais trop tard. « Ils sont arrivés, sans rien me dire, ils m’ont agressée. J’ai été poignardée et ils ont emporté ma moto », raconte Charlotte Bambara, les larmes presqu’aux yeux. Fort heureusement, elle sera recourue à temps et sa vie sera sauvée.


Comme elle, beaucoup d’autres habitants de Karpala, Cissin, Katr-Yaar et Balkuy ont subi les exactions des membres de la bande. Le mode opératoire était certes différent. « J’ai acheté mon tricycle le 9 décembre et le 26 décembre, ils ont volé ça devant ma porte », raconte cette victime. Quelques semaines après leurs forfaits, les membres de la bande, 13 au total dont 12 sont aux arrêts, ont été démasqués et interpellés par les hommes du Commissaire Galbané.


Plusieurs groupes mais travaillent en synergie

La bande est composée de trois groupes distincts avec différents modes opératoires. Pendant que certains font dans le vol à main armée, d’autres opèrent avec effraction. Le troisième groupe fait dans le recel. Le plus âgé a 38 ans et le plus jeune en a 16. En présence des hommes de médias et des victimes, les agresseurs de Charlotte Bambara se sont présentés à la question « qui sont ceux qui ont agressé la dame ? » du commissaire Galbané. A cette question, deux délinquants ont levé leurs doigts et un reconnaitra même avoir poignardé Mme Bambara.

Le plus jeune G-H dit « Vieux », 16 ans, aurait, selon le patron des flics du SRPJ, tué un citoyen du nom de Nébié Bélibié, âgé d’une trentaine d’années, et emportés des numéraires à sa possession. A l’annonce de son forfait, l’assistance n’a pas pu retenir son étonnement.


Leur butin est consistant. Selon les limiers, un pistolet automatique, une arme blanche, 9 motocyclettes, un tricycle, une télévision, quatre ordinateurs et 8 kilogrammes de cannabis ont été saisis des mains des membres du réseau. Les objets retrouvés seront remis à leurs propriétaires. Charlotte Bambara et d’autres victimes sont déjà rentrées en possession de leurs engins. Le 13e membre est toujours recherché.


Profitant de l’occasion, le commissaire Galbané a invité les populations à signaler les ventes des produits ou des objets d’origine douteuse, à effectuer des déclarations de vol et à alerter la police de toute présence suspecte près des domiciles ou des commerces, cela en vue d’éviter les cambriolages.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici