Giovanni Infantino surpris: « 21 ans après, le stade du 4-Août n’a pas changé »

88

En 1998, le Président de la FIFA Giovanni Infantino était au Burkina où il a participé à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) organisée par le pays et remportée par l’Égypte. 21 ans après, il a marqué sa surprise de voir que le Stade du 4-Août reste le seul principal stade du Burkina et n’avait pas non plus changé.

« Le stade du 4-Août qui était le Stade dans lequel j’ai suivi l’un des matchs les plus incroyables de football mais je ne vais pas le mentionner ici (il s’agit de la rencontre de classement entre le Burkina et le Congo (4-4). C’est toujours le même stade qu’il y a 21 ans. 21 ans après, il n’a pas changé. Il faut donner à ce pays, un stade qui correspond à son blason », a souhaité le patron du football mondial.

De son point de vue, cela est faisable dans la mesure où les Burkinabè sont passionnés de football. De son échange avec le Président du Faso, Infantino a promis que ce dernier s’est engagé dans ce sens. « Dans plusieurs pays africains ces derniers jours, on voit qu’il est important d’avoir un stade national qui soit important pour le pays. Notre travail, c’est de convaincre les autorités à y investir », assure l’Italien. Sa structure promet de continuer la mise en place de centres techniques additionnels au profit de toutes les fédérations dont celle du Burkina.

Toutefois, Giovanni Infantino pense que construire uniquement des stades ne suffit pas. Il faut également, toujours selon lui, accompagner cela de projet de développement du sport et du football en particulier. Pour cela, il a insisté sur la formation à la base pour le développement du football masculin et féminin à la fois.

Boukari OUÉDRAOGO 

Burkina24

Burkina24.com