Gestion intégrée des ressources en eau : Les membres du comité de bassin du Nakanbé renforcent leurs capacités

132
Gestion intégrée des ressources en eau : Les membres du comité de bassin du Nakanbé renforcent leurs capacités

Dans le souci de permettre à ses membres de mieux s’imprégner de leur rôle, le comité de bassin de l’Agence de l’eau du Nakanbé (CB/AEN) a initié du 21 au 22 mai 2019, à leur intention, une session de formation organisée par l’Office International de l’Eau (OIEau) avec l’appui technique et financier de l’agence de l’eau française Loire Bretagne (AELB). Laquelle a également permis aux participants d’assimiler les principes de la gestion intégrée des ressources en l’eau (GIRE) et appréhender les enjeux de la gestion des ressources en eau spécifique au territoire de l’Agence de l’eau du Nakanbé (AEN).

Permettre aux membres du comité de bassin de comprendre leur rôle pour mieux apporter leur contribution pour l’atteinte des objectifs de gestion partagée des ressources en eau sur leur bassin. Tel a été l’objet de la session de formation que le Comité de bassin de l’agence de l’eau du Nakanbé a initié au profit de ses membres.

Deux jours durant, les participants ont pu assimiler les principes de la gestion intégrée des ressources en l’eau (GIRE) et appréhender les enjeux de la gestion des ressources en eau spécifiques au territoire de l’agence de l’eau du Nakanbé (AEN). La session de renforcement des capacités a aidé les membres du comité de bassin à mieux appréhender le rôle et les responsabilités de chaque membre, surtout dans la mise en œuvre du schéma directeur de l’aménagement et de gestion de l’eau (SDAGE) et de l’élaboration du programme pluriannuel d’intervention.


A cet effet, les membres du comité de bassin ont pu identifier les commissions thématiques nécessaires et organiser leurs modes de fonctionnement. Et cela, dans une vision à long terme. Pour permettre au comité de bassin d’être pertinent dans son intervention, les membres ont aussi été outillés sur les méthodes d’animation et de dynamisation.

Selon le Directeur général de l’agence de l’eau du Nakanbé, Ghislain Anselme Kaboré le comité de bassin est « l’assemblée » des acteurs et usagers de l’eau de l’espace de compétence de l’Agence de l’eau du Nakanbé. C’est un organe politique et décisionnel qui doit donner les orientations et les priorités en matière de gestion des ressources en eau (protection des milieux naturels et des ressources en eau, usage eau potable et assainissement, autres usages, bonnes pratiques des usages, l’aménagement du territoire, etc.). C’est pourquoi, explique monsieur Kaboré, il est nécessaire de renforcer régulièrement les capacités des membres avec l’appui de nos partenaires de l’Office International de l’Eau (OIEau) et de l’agence de l’eau française Loire Bretagne.

Former pour mieux agir

Selon Marcel Guiré, Président du comité de bassin de l’eau du Nakanbé, le comité de bassin avait hâte d’être actif sur le terrain pour mieux s’exprimer, mieux jouer son rôle et aider à la sensibilisation dans le domaine de la gestion efficiente de l’eau, la protection des berges et dans tout ce qui contribuera à une utilisation judicieuse et rationnelle de l’eau.


Pour lui, la session de formation vient à point nommé et il ne doute pas de la volonté des membres du comité de bassin à pouvoir jouer pleinement leur rôle. « Après les débats, on sent que les participants veulent s’approprier vraiment des rôles qui leur sont assignés et à travers les exemples donnés par les experts, dans le fonctionnement du comité de bassin, on sent que les membres sont très intéressés et on espère que chacun va apporter du sien pour que le comité de bassin puisse atteindre ses objectifs », a espéré Marcel Guiré.

Le Directeur général de l’agence de l’eau du Nakanbé, Ghislain Anselme Kaboré, pour sa part, a indiqué que récemment, que le comité de bassin et le conseil d’administration de l’agence de l’eau du Nakanbé ont été renouvelés.

A ce propos, ils ont été renouvelés et le comité de bassin a été renouvelé depuis août 2018 et installé en octobre de la même année. « Etant donné que nous avons affaire à de nouveaux membres qui ne sont pas vraiment imprégnés des problématiques de notre espace. Nous avons jugé utile cette formation pour les permettre de s’imprégner et surtout comprendre qu’est-ce qui est attendu d’eux comme contribution au fonctionnement de notre agence », a notamment expliqué Ghislain Anselme Kaboré. Il s’agissait donc pour lui, de permettre aux membres du comité du bassin nouvellement installés de s’approprier leur mission pour mieux accompagner et aussi comprendre ce qu’il y a comme problématiques et enjeux dans l’espace de compétence de l’Agence de l’eau du Nakanbé.

Il s’est donc réjoui de la qualité des échanges. Et selon lui, la mayonnaise est en train de prendre car, les participants se sont exprimés et ont fait des propositions. « Nous sommes contents et nous avons atteint l’objectif parce que les participants ont compris leurs attributions et ont fait des propositions pour accompagner la mise en œuvre des activités de l’Agence. Et cela est important parce que l’agence de l’eau ayant plusieurs composantes, si l’une des composantes ne joue pas pleinement son rôle, le reste des composantes ne peuvent pas bien faire fonctionner la structure », a laissé entendre le Directeur général de l’AEN. Il a souhaité que les membres du Comité de bassin restent engagés au-delà de cette formation et au-delà des sessions pour qu’ils aient vraiment ce devoir de redevabilité sur le terrain et porter le message de la gestion et préservation des ressources en eau.


Selon, Benoît Le Galliot, expert institutionnel GIRE de l’Office International de l’Eau(OIEau) basé en France et par ailleurs l’un des formateurs, il s’agissait d’expliquer à quoi sert la GIRE, comment on la met en œuvre, et quel est son intérêt pour les usagers de l’eau.

L’objectif in fine, c’est de partager l’eau et faire en sorte qu’autour de la gestion de l’eau on puisse discuter de sujets qui posent problème et les régler dans la paix et le consensus. Pour Benoit Le Galliot, le Nakanbé a mis en place, une organisation autour du bassin avec un comité de bassin, une agence de l’eau du Nakanbé. La première structure est une structure politique et l’agence de l’eau est une structure exécutive du comité de bassin qui met en œuvre un certain nombre de décisions. Il s’agissait donc de montrer comment ces deux structures peuvent vivre en harmonie pour répondre aux besoins des usagers.

Il s’est dit heureux de constater que le comité de bassin a déjà élaboré un schéma directeur d’aménagement et de gestion de l’eau qui devrait être adopté en Conseil des ministres. « En dix ans, le Nakanbé a beaucoup progressé dans la gestion intégrée des ressources en eau », s’est-il félicité.

Les membres de l’équipe de l’OIEau à savoir l’expert GIRE Benoît Le Galliot, de la Chargée d’études GIRE Hélène Dentel et du Représentant local junior Aly Simboro ont exprimé toute leur satisfaction de la ténue de formation. A l’issue de cette formation s’est tenue, les 23 et 24 mai 2019, la session ordinaire 2019 du Comité de bassin.

I.D.J.T.

Collaboration

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici