Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie

181
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie

Le Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF) jauge les mesures d’accompagnement prises par le président du Faso dans le cadre du COVID-19. C’était au cours de sa conférence de presse hebdomadaire de ce mardi, 7 avril 2020 animée par le président du PRIT-Lannaya, Mamadou Kabre, et le quatrième vice-président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Amadou Diemdioda Dicko.

Les conférenciers observent que l’écrasante majorité des Burkinabè (les paysans) ont été ignorés, le président du Faso a passé sous silence la brûlante question de l’IUTS sur les primes et indemnités, rien n’a été dit concernant les salaires suspendus suite à la dernière grève générale de la Fonction publique, etc.

Après avoir parcouru et analysé les rubriques du plan de riposte révisé, les porte-paroles du CFOP-BF sont arrivés à la conclusion que cette crise sanitaire sert de « deal » (affairisme) pour les caciques du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir). « Piller au maximum un pays au bord du gouffre, s’enrichir de la maladie et le deuil : tel semble être le credo de ce régime de la désolation », constate le CFOP-BF qui demande, par voie de conséquence, l’annulation du budget de riposte révisé (177 milliards de FCFA) et l’élaboration du budget tenant compte réellement des préoccupations des citoyens.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici