Gestion de la commande publique : Des agents du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) outillés

31
Gestion de la commande publique : Des agents du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) outillés

Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a initié un atelier de formation sur la commande publique au profit de ses agents. L’ouverture des travaux a eu lieu le lundi 21 octobre 2019 à Koudougou, province du Boulkiemdé, région du Centre-Ouest. Durant cinq jours, ils seront outillés sur les modalités d’élaboration des dossiers d’appel à concurrence, l’évaluation des offres et le règlement des différends en matière de commande publique.

La mission du FPDCT est de mobiliser les ressources pour accompagner les collectivités territoriales. Cela, dans tout ce qui est investissement prioritaire. Le FPDCT contribue également au renforcement de leurs capacités. Le FPDCT est donc un instrument étatique très important dans le dispositif de financement des collectivités. Cependant, « la gestion des deniers publics a ses exigences », selon Bruno Dipama, directeur général de l’institution. Pour permettre à ses collaborateurs d’être en phase avec les règles de gestion des finances, il a initié un atelier de formation sur la commande publique. L’ouverture des travaux a eu lieu le lundi 21 octobre 2019 à Koudougou.


Pour Bruno Dipama, son institution est soumise à des principes cardinaux qui commandent son fonctionnement et ses interventions. Il s’agit de la transparence, la redevabilité, la traçabilité, la rationalité, la responsabilité et la reddition des comptes. Pour cette première partie, ce sont les chefs d’agence, les chargés de projet du FPDCT et les directeurs centraux qui seront outillés. La formation est assurée par l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP). Pour le secrétaire permanent de l’ARCOP, Sanou Tahirou, cette décision du FPDCT est salutaire.


Selon lui, la formation est nécessaire et fondamentale. Elle permet aux acteurs de la commande publique de s’approprier l’esprit de la règlementation et d’assurer au mieux les missions afin que l’objectif d’efficacité recherché soit atteint. Durant donc les cinq jours, les participants vont bénéficier de généralités sur la commande publique. Ils seront outillés également sur les modalités d’élaboration des dossiers d’appel à concurrence, l’évaluation des offres et le règlement des différends en matière de commande publique. Ainsi, une fois la formation terminée, les agents pourront suivre les collectivités pour voir sur les principes qui gouvernent la commande publique sont respectés, se convainc Bruno Dipama.


Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici