Gendarmerie nationale : La 45e promotion des élèves sous-officiers désormais opérationnelle

284

La cérémonie de fin de formation de la 45e promotion des élèves sous-officiers de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers de la Gendarmerie (ENSOG) a eu lieu vendredi 20 septembre 2019 au camp Ouezzin Coulibaly à Bobo-Dioulasso. Cette cérémonie présidée par le Ministre de la défense Cherif Sy a eu lieu en présence du chef d’état-major de la gendarmerie, colonel-major Omer Tapsoba et du président de l’Assemblée Nationale Alassane Bala Sankandé, parrain de la cérémonie.

Baptisée  »Sacerdoce », cette
promotion est arrivée à l’ENSOG le 07 décembre 2017, avant de rejoindre
le Centre d’instruction temporaire du Commandement des Écoles et
Centres de Perfectionnement de la Gendarmerie Nationale à Kouakoualé (30
kilomètres de Bobo-Dioulasso). Au terme de deux années de formation,
765 dont 25 filles ont été jugés aptes à intégrer la gendarmerie.
Assurant l’expédition des affaires courantes de l’ENSOG, le Capitaine
W. Pascal ZIDA a expliqué que cette formation a porté sur trois volets
dont la formation morale, physique et intellectuelle ce qui a valu un
taux de succès de 100%. « Il s’agit de la 1ère promotion recrutée avec
le diplôme de Baccalauréat », a-t-il précisé.

Issouf Nabasaaga,
délégué de la promotion a, au nom de ses camarades fait le serment de
contribuer à relever les défis sécuritaires. « Les différentes épreuves
nous ont permis de faire table rase de nos différences pour former une
promotion et nous rassurons que la 45ème promotion participera sans
calcul, sans réserve jusqu’au sacrifice suprême aux différentes luttes
engagées par nos FDS », a-t-il ajouté. Il a également salué les
encadreurs et instructeurs pour la qualité de la formation.

Le
Chef d’état-major de la gendarmerie, colonel-major Omer Tapsoba a appelé
ces sous-officiers a toujours respecter leur serment. « Je ne peux que
les encourager et les inviter à respecter leur serment et surtout à
s’engager dans ces moments difficiles actuellement où nous luttons
beaucoup contre un ennemi invisible. Ils doivent s’armer de courage,
nous serons toujours avec eux ».

Le parrain de la cérémonie
Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée Nationale a appelé à
faire preuve de rigueur et de discipline dans le travail. « Être un
gendarme ce n’est pas un choix de carrière mais d’une vie. Les galons
reçus impliquent d’énormes obligations, à la rigueur, à la
disponibilité, à la discipline, à la proximité et à l’exemplarité.
Acquittez-vous de votre devoir sans rien attendre en retour. Je promets
d’être votre parrain à vie ».

Créé en 1962, le centre
d’Instruction de la Gendarmerie (CIG) créé en 1962 a été érigé en école
nationale de sous-officiers de gendarmerie(ENSOG) en 2010, et assure la
formation initiale des gendarmes burkinabè. En 56 ans d’existence elle a
formé plusieurs promotions, tous stages confondus.

Mariame Soma, Radio Oméga Bobo

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici