G5 Sahel : L’énergie pour 60 millions de personnes d’ici 2030

37

Le sommet extraordinaire des chefs d’Etat du G5 Sahel sur l’énergie qui s’est tenu vendredi à Ouagadougou a décidé de fournir l’électricité aux 11 pays du Sahel et prioritairement aux pays du G5, 60 millions de personnes d’ici 2030.

Le déficit énergétique est un frein au développement des Etat du Sahel. « Desert to power », cette initiative a pour but de desservir les pays du G5 Sahel en énergie. L’importance fondamentale de l’énergie pour le développement économique, la stabilité et la réduction de la pauvreté sont essentiels pour relever les défis de sécurité dans les pays du G5 Sahel.

« Il faut lier la question du développement et de la sécurité. S’il y a la Sécurité il y a le développement mais s’il y a le développement aussi, il y a la Sécurité. Ce sont des facteurs qui sont importants », a dit Roch Kaboré, Président du Faso.

Le sommet de Ouagadougou a eu l’accord de principe des chefs d’Etat du G5 pour poursuivre l’initiative, tant dans ses volets études que réalisations.

« Il s’agit pour un certain nombre de pays, 11 de pouvoir produire près de 10 000 Mégawatts d’électricité. Et la priorité a été donnée au G5 Sahel pour plus de 1000 Mégawatts qui seront fournis et qui vont éclairer près de 60 millions de personnes », a annoncé le Président Kaboré.

La Banque africaine de développement (BAD) est fortement engagée dans l’initiative. Les études pour l’initiative vont coûter 140 millions de dollars, plus de 82 milliards de FCFA. La BAD a déjà engagé 20 millions de dollars, plus de 11 milliards de FCFA dans le cadre de ces études. Pour la banque, on ne peut rien faire dans l’obscurité, il faut l’énergie.

« Il faut l’énergie pour l’agriculture, pour les industries, les hôpitaux, les écoles. L’énergie c’est comme le sang dans le corps humain. Si vous avez le sang, vous avez la vie. S’il n’y a pas le sang il n’y a pas la vie. C’est la même chose que pour les économies. C’est une initiative transformatrice. Nous allons travailler en étroite collaboration pour que la lumière soit au Sahel », a déclaré Akinwumi Adesina, Président de la BAD.

Une task force, une force d’intervention sera mise en place et va conduire l’ensemble du projet. L’initiative « Desert to power » pour le G5 Sahel qui vise à fournir l’électricité aux populations du Sahel devrait être effective d’ici 2030.

Lamine Traoré

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici